"Quarantaine Film Festival" : le Saint-Pierrais Jason Pupier profite du confinement pour tourner un court-métrage

coronavirus
Quarentino, court-métrage de Jason Pupier
Passionné de cinéma, le Saint-Pierrais Jason Pupier participe au « Quarantaine Film Festival ». Une compétition de courts-métrages « faits-maison » durant le confinement.
 
Son court-métrage est une folle histoire de confinement racontée à la manière d’un reportage. Durant 7 minutes, Jason Pupier rend un hommage à ses réalisateurs favoris. Ce jeune opérateur de prise de vue à Saint-Pierre et Miquelon la 1ère est également un passionné du septième art. Ce réalisateur amateur participe au « Quarantaine Film Festival », une compétition de courts-métrages « faits-maison » en cette période de confinement. 

Retrouvez le reportage de Flavie Bry et Robin Droulez : 
 
©saintpierremiquelon


Plus d’une centaine de participants au concours


Face au jury, composé de plusieurs noms du cinéma français, pas moins de 130 participants tentent leur chance. Une opportunité pour Jason Pupier, qui n’en est pas à son premier essai de court-métrage. Pourtant la réalisation de ce film, dans le respect des règles du confinement, s’est avérée être un défi.
 

En tout, j’ai mis plus de deux semaines entre l’écriture, le tournage et la post-production. - Jason Pupier, réalisateur amateur et opérateur de prise de vue à SPM la 1ère


Voici le court-métrage de Jason Pupier, « Quarentino », en clin d’œil à l’incontournable réalisateur américain Quentin Tarantino :
 

À l’issue du concours, divers prix seront remis, dont celui du meilleur scénario, du meilleur réalisateur ou encore celui du public. À la clé, un an de cinéma gratuit et illimité. S’il gagne la première récompense, Jason Pupier a prévu de céder son cadeau à un étudiant en métropole, qui pourra en faire un meilleur usage.

Le résultat de la compétition sera dévoilé le 19 avril prochain.