st-pierre & miquelon
info locale

Pour respecter les gestes barrières, des entraînements en plein air pour le club de taekwondo de Saint-Pierre

sport
Taekwondo en plein air
Michel Abraham et Corinne Guibert ont trouvé un terrain d'entraînement plutôt original : le terrain de rugby ©Samuel Monod
Le club Hong Sang Nae a profité ce samedi 16 mai du beau temps et du déconfinement pour organiser des cours sur le terrain de rugby de Saint-Pierre. La pratique de l'art martial était très encadrée. Objectif : respecter les gestes barrières, en cette période de pandémie.
De la visioconférence à la pratique en plein air : le taekwondo ne s'est jamais arrêté dans l'archipel, malgré la crise sanitaire et la fermeture de la salle. "Dès que la météo a été plus favorable, on a décidé d'emmener les petits à l'extérieur. Les cours virtuels leur ont permis d'avoir un suivi, mais ça ne vaut pas un vrai cours en extérieur" s'est réjoui ce samedi 16 mai Michel Abraham. Le directeur technique du club Hong Sang Nae a regroupé la quasi totalité d'une section, c'est-à-dire au moins quinze élèves. 

À lire aussi > Taekwondo : des séances d'entraînement à distance avec des stars de la discipline

La discipline en plein air, elle, se pratique de la même manière que dans un dojang, à une petite exception près, cette fois-ci. "C'est globalement la même chose, mais là, tout se fait dans le respect des gestes barrières" précise Corinne Guibert, présidente du club. 
 

Distanciation, gels hydroalcooliques, et cerceaux 


Pour organiser ces séances au grand air, le club a pris une série de mesures de précaution. Les élèves sont alignés dans des cerceaux, avec une distance d'un mètre entre chacun. Avant la séance, la désinfection des mains est obligatoire, et lorsque du matériel est nécessaire, ils vont le chercher un par un.
 

"Même dans la pratique de la discipline en plein air, il faut penser à tous les exercices. S'adapter constamment et réfléchir à comment on peut faire du taekwondo tout en limitant les contacts" - Corinne Guibert, présidente du club


Et cela tombe bien, selon Michel Abraham, le taekwondo est une discipline où le contact est quasiment absent. "En dehors des compétitions, c'est un sport où 80% du temps, il n'y a pas de rapprochement physique."

Les cours en extérieur vont se poursuivre aussi longtemps que le temps le permettra. 

Reportage de Samuel Monod et Jérôme Anger.
©saintpierremiquelon