Retour dans l'archipel : la correspondance d'Air Canada à Montréal pas garantie pour les fêtes

transports saint-pierre (spm)
atr air saint-pierre
©SPM la 1ère

Certains voyageurs de retour dans l'archipel volant avec Air Canada pour rejoindre Montréal se sont vus contraints d'acheter un second billet, sur Air France. Explication : l'ATR d'Air Saint-Pierre ne pouvait leur garantir de les attendre pendant leur correspondance avec la compagnie canadienne. 

"Votre correspondance à Montréal n'est plus assurée."' Depuis quelques semaines, les agences locales previennent les voyageurs par mail. "J'ai reçu un mail m'indiquant que les horaires d'Air St-Pierre avaient changé, explique Célia, étudiante en métropole, et qu'il était devenu impossible de prendre l'avion d'Air Saint-Pierre à Montréal en atterrisant avec Air Canada". La jeune femme a donc dû acheter un billet avec Air France. Sans quoi, elle risquait de devoir repartir en métropole, à peine débarquée à Montréal. 

Des accords avec Air France, mais pas avec Air Canada

 

La compagnie locale a effectivement noué un partenariat avec Air France, et peut adapter ses départs de Montréal si le vol en provenance de Paris n'est pas à l'heure. En revanche, aucun accord de la sorte n'est en cours avec Air Canada. "Techniquement on ne peut pas attendre les vols d'Air Canada, explique Benoît Olano, le PDG d'Air Saint-Pierre, nous avons des amplitudes horaires à respecter. Ce n'est pas qu'on ne veut pas, c'est qu'on ne peut pas", regrette-t-il. 

Les explications complètes de Charlotte Boniteau :