Perturbations aériennes : des habitants de l’archipel toujours bloqués

éducation saint-pierre (spm)
Plusieurs Saint-Pierrais et Miquelonnais restent bloqués dans des aéroports nord américains, dont l’activité est entravée par la vague de froid arctique.
Le grand froid qui perturbe  les aéroports canadiens et américains a des répercussions localement.
Plusieurs passagers sont restés bloqués à Philadelphie, Toronto et Montréal. Ils ont dû passer une ou plusieurs nuits sur place avant de pouvoir gagner leur destination.

La situation est difficile, y compris pour les départs, avec certains passagers inscrits sur le vol de samedi dernier vers Halifax qui ont du patienter quatre jours supplémentaires avant de s’envoler.

Les explications de Claudie Gautier, agent de voyage à Saint-Pierre, au micro de Véronique Urtizbéréa.

Perturbations aériennes : des habitants de l’archipel toujours bloqués


Pour ce qui est des compensations pour les frais supplémentaires engendrés sur place, tout dépend de la compagnie aérienne. Certaines les prennent en charge et d'autres non.