Covid-19 : 12 cas actifs et de nouvelles mesures à Saint-Pierre et Miquelon

coronavirus saint-pierre (spm)
Point de situation Covid-19 avec le préfet de Saint-Pierre et Miquelon
Christian Pouget a annoncé de nouvelles mesures pour limiter la propagation de la covid-19 à Saint-Pierre et Miquelon ©spm la 1ère
L'archipel compte 12 cas actifs à la Covid-19. Les autorités du territoire ont lancé une campagne de détection des cas contacts après l'identification d'un foyer. Christian Pouget, préfet de Saint-Pierre et Miquelon était l'invité du journal télévisé samedi 20 novembre 2021.

Plus de 300 tests ont été réalisés en une semaine après l'identification d'un foyer de contamination au club de l'Amitié à Saint-Pierre. 

A lire aussi : COVID-19 : Un cas positif et une classe fermée à Saint-Pierre

Samedi 20 novembre 2021, l'archipel compte 12 cas actifs à la Covid-19. Les personnes contaminées n'ont pas déclaré de symptômes importants.

Un séquençage du virus présent sur le territoire a été réalisé en métropole, il s'agit du variant Delta. 

 

Retour du masque au collège et au lycée 

 

Parmi les mesures annoncées par le préfet de Saint-Pierre et Miquelon : le port du masque dans les écoles du secondaire. 

Dans les 15 jours qui viennent, on resserre un peu le dispositif

Christian Pouget, préfet de Saint-Pierre et Miquelon

 

Et Christian Pouget de rappeler l'importance des tests réalisés 7 jours après un retour sur le territoire. 

Un acte qui est aujourd'hui peu respecté par les voyageurs. Seulement 40 % des personnes de retour à Saint-Pierre et Miquelon réalise ce dépistage. "C'est un acte citoyen, un acte de protection du territoire", a insisté Christian Pouget. 

 

La septaine n'est pas envisagée

 

Les vols commerciaux depuis et vers Saint-Jean, Montréal et Halifax, ainsi que les rotations en bateau vers Fortune (Terre Neuve) multiplie les opportunités de déplacement entre l'archipel et le Canada.

 

Ça n'a pas de sens parce que désormais le territoire est ouvert

Christian Pouget, préfet de Saint-Pierre et Miquelon

 

Le représentant de l'État estime que la mise en place d'une septaine serait très complexe avec l'ouverture du territoire vers le pays voisin. 

 

Des autotests distribués 

 

Des autotests seront distribués aux collectivités de l'archipel et à la Cacima pour les entreprises.

Il s'agit ensuite de permettre d'étendre la détection aux particuliers de l'archipel en cas de symptômes. Des symptômes souvent similaires à ceux de la grippe. 

Les critères de distribution seront déterminés ultérieurement.

Les autorités de santé restent vigilants quant à l'émergence d'autres chaines de contamination. 

Depuis le début de la crise, en 2020, Saint-Pierre et Miquelon a connu 39 cas. 

 

Coup d'accélérateur pour la 3ème dose 

 

Les experts estiment que 6 mois après la vaccination, l'immunité serait moins importante.

Samedi 27 novembre, un centre de vaccination, au sein de l'ancien centre aéré de Saint-Pierre, ouvrira pour permettre aux plus de 50 ans de recevoir la 3ème dose. 

Pour les professionnels de santé âgés de plus de 30 ans, cette dose sera accéssible dès mercredi 24 novembre au Centre Hospitalier François Dunan sur la base du volontariat et sur rendez-vous. 

Voyez cet extrait du journal télévisé, présenté par Mathias Raynaud

©saintpierreetmiquelon