Des influenceurs de Terre Neuve en visite sur l'archipel

tourisme saint-pierre (spm)
Des influenceurs de Terre Neuve en visite sur l'archipel
Armés de leur appareil de photographie, ils ont sillonné les sentiers de Langlade. ©@SPM la 1ère
Ils sont une quinzaine à avoir été invités par l'office de tourisme de la collectivité territoriale pour immortaliser les sentiers de l'archipel et ainsi promouvoir la destination de Saint-Pierre et Miquelon. Ils étaient ce week-end du côté des sentiers de Langlade.

Du côté de l'anse du gouvernement ce week-end, il y avait de l'agitation. Des influenceurs venus de Terre-Neuve ont fait le déplacement sur la grande île. Armés de leur appareil photo, ils ont arpenté les sentiers de Langlade, s'arrêtant ça et là pour admirer la vue et trouver le meilleur angle pour la représenter. Pour beaucoup, cela fait bien longtemps qu'ils n'avaient plus eu l'occasion de voyager.

"C'est vraiment magnifique d'être hors de son île et d'être sur une autre île. Avant ce séjour, je n'avais pas utilisé mon passeport depuis près de deux ans. Je n'ai pas bougé de Terre-Neuve et Labrador depuis 18 mois... C'est vraiment merveilleux de descendre du ferry, de passer les douanes et de se dire : ça y est, je suis en Europe."

Une participante

 

Objectif double pour cette initiative

 

Le voyage a été organisé par l'office de tourisme de Terre-Neuve dans le cadre du programme de promotion des circuits touristiques de randonnée au niveau régional.

Nous travaillons avec la direction de tourisme de Saint-Pierre et Miquelon. Nous avons un partenariat touristique avec Legendary coasts, on fait la promotion de l'archipel au Canada, à Terre-Neuve, en Amérique du Nord et ailleurs. On travaille étroitement pour promouvoir notre belle région.

Danielle Ambs, Chargée de mission "Legendary Coasts of Eastern Newfoundland"

 

Comme le souligne François Hoccry directeur de la MNE (Maison de la nature et de l'environnement), l'objectif est aussi double : promouvoir l'archipel et pourquoi pas attirer un tourisme plus responsable et "grâce aux photos, aux hashtags, leur satisfaction va se diffuser partout."

Reportage Karim Baïla et Jean-Noël de Lizarraga

©saintpierreetmiquelon