Le fronton : emblème historique de la culture basque

sport saint-pierre (spm)
Le fronton de Saint-Pierre est un emblème de la culture basque (1023137)
Le fronton de Saint-Pierre est un emblème de la culture basque ©SPM La 1ère
Le fronton de pelote Basque de Saint-Pierre surprend toujours les visiteurs, parce que cet emblème de la culture basque se trouve en Amérique du nord, mais aussi parce que c’est un des plus grands du monde avec ses 45 mètres de longueur et sa hauteur impressionnante.

C'est donc un édifice d'envergure qui trône place Albert Briand. Cela n’a pas toujours été le cas. En 1902, le premier fronton construit sur la place de la Liberté, était de dimension beaucoup plus modeste et construit en bois.

L'édifice s'est retrouvé au coeur de tensions politiques

Si on y autorisait un jeu de paume depuis 1885, c’est à la famille Légasse du Pays Basque que l’on doit cette première structure. Les riches armateurs sont alors tout puissants mais ils n’ont pas que des amis et la politique s’en mêle vite.

Le fronton basque de Saint-Pierre
En 1902, le fronton basque était en bois.

La nouvelle équipe municipale veut détruire le fronton, et les choses n’avançant pas assez vite, les adversaires des Légasse iront jusqu’à dynamiter ce mur en 1904. Les vitres du quartier de la place explosent et pour les habitants le drame est évité de peu.

Il faudra attendre l’élection d’un partisan des Légasse à la mairie en 1905, pour qu’en 1906 s’élève une nouvelle structure en pierre et en ciment.Ce n’est pas encore le fronton qu’on connait aujourd’hui, dans les années 1980 il fait l’objet de grands travaux ; il est surélevé et  bétonné !

Le fronton basque de Saint-Pierre
Après avoir été dynamité, le fronton est reconstruit en ciment et en béton.

C’est à cette époque aussi qu’on commence à accueillir les premières fêtes basques sur la place, baptisée par les Saint-Pierrais place du Zaspi comme Zaspiak Bat, ce qui signifie : "les 7 provinces font une". Une devise inscrite aujourd’hui sur le fronton.