Les pontons des navires de plaisance remis à l'eau dans le port de Saint-Pierre

mer
pontons dtam remise à l'eau
©SPM la 1ère

Six agents de la cellule phares et balises et un grutier d'une entreprise privée procédent à l'installation des pontons destinés aux navires de plaisance dans le barachois de Saint-Pierre. Les 180 places disponibles dans ce secteur sont insuffisantes par rapport à la demande des plaisanciers.

Avec l'arrivée timide du printemps, les plaisanciers sortent leur embarcation. Chaque année à la même saison, les agents et les plongeurs de la cellule phares et balises de la DTAM procèdent, avec un grutier, d'une entreprise privée à la remise en place des pontons dans le Barachois. Mais avant de retrouver leur habitacle naturel, les appontements sont vérifiés et réparés si besoin durant l'hiver.

A lire aussi : Le barrage de l'étang de la Vigie va être reconstruit

L'opération a démarré ce lundi 19 avril et devrait durer jusqu'à la fin de la semaine. Et cette année encore l'offre est inférieure à la demande des propriétaires de bateaux et ce malgré la présence toute l'année des appontements situés dans l'anse à Rodrigue. 

Un comité de pilotage se réunit à ce sujet pour étudier les possibilités d'extension

Thierry Hamel, chargé de communication à la DTAM

 

En octobre dernier, le comité de pilotage avait déjà acté la mise à disposition de 40 places supplémentaires dans le Barachois d'ici cinq ans. Une soixantaine de plaisanciers est sur liste d'attente. À ce jour ce sont un peu plus de 320 places qui seront bientôt disponibles.

Le reportage de Claire Arrossaména et d'Allison Audoux.