Les élèves de CAP du lycée de Saint-Pierre perpétuent la tradition des doris

traditions saint-pierre (spm)
doris
©Claire Arrossaména

Les élèves du CAP construction bois du lycée d’État Émile Letournel se sont lancés depuis deux ans dans la construction d’un doris à clin. Ils ont reçu une douzaine de bordé qui leur permettront de poursuivre leur ouvrage.

Une douzaine de bordé en pin des Landes ont été réceptionnées au lycée d’État Émile Letournel. Ce bois sera utilisé pour fabriquer la partie extérieure de la coque du doris à clin.  Mais avant cela, il faut les mesurer, les couper et les trier.

Point d’étape sur la construction du doris avec Claire Arrosaména et Allison Audoux :


  

Perpétuer le savoir-faire d’antan

 

"Des fois il y a des planches où il y a des imperfections, détaille un élève. Donc on récupère la partie saine du bois pour pouvoir opérer dans de bonnes conditions." Ce travail se fait en équipe entre les élèves du Lycée et l’association les Zigotos.

 Le doris est encore loin d’être terminé, mais le travail avance correctement, malgré les contretemps. "C’est vrai que l’année dernière avec d’autres élèves on avait fait tout le squelette, précise Vincent Rinaldo, professeur en génie industriel bois. Là on va pouvoir faire tout le montage."