Opération internationale au Groenland pour le Fulmar, patrouilleur militaire basé à Saint-Pierre et Miquelon

sécurité saint-pierre (spm)
Opération internationale au Groenland pour le Fulmar, patrouilleur militaire basé à Saint-Pierre et Miquelon
Militaire du Fulmar, patrouilleur de la marine nationale, basé à Saint-Pierre et Miquelon, durant l'opération Argus 2021. ©Fulmar
En juin 2021, le Fulmar, patrouilleur de la marine nationale était au Groenland. Le navire français participait à l'opération ARGUS avec les armées danoises et américaines. Il s'agissait d'un exercice international de recherche, et de sauvetage.

Du 21 au 24 juin, le patrouilleur de la marine nationale basé à Saint-Pierre et Miquelon, le Fulmar, participait à l'exercice international ARGUS 2021, au large de Nuuk au Groenland.

A lire aussi : Mission Résilience : le Fulmar de retour d'Halifax avec du matériel de protection contre le coronavirus

Un entraînement de recherche et de sauvetage en mer, mais aussi de lutte contre les pollutions.

Ces exercices d'envergure se sont tenus conjointement avec des navires des Etats-Unis et du Danemark.

Plusieurs scénarios ont été imaginés, et malgré le mauvais temps, les différentes missions ont été brillament relevées par le navire français. 

C'est un bon moyen de vérifier l'efficacité du matériel à bord et la réactivité de l'équipage.

Marc Duvoux, commandant du Fulmar

 

Le patrouilleur participera à un autre exercice dans l'archipel au début du mois d'août. Il repartira ensuite en mission à Caraquet en Acadie (Canada), du 6 au 9 août 2021. 

Les détails de l'opération ARGUS 2021 avec Marie Paturel :