Quelles sont les modalités de voyage depuis et vers Saint-Pierre et Miquelon ?

coronavirus saint-pierre (spm)
arrivee aeroport saint-pierre
Test PCR, pass sanitaire, les voyageurs doivent désormais montrer patte blanche pour passer les frontières. Mais il est parfois difficile de s'y retrouver, et de se rappeler des restrictions en vigueur d'un pays à un autre, vacciné ou non. Tour d'horizon des différents dispositifs.

De la fermeture des frontières conditionnées aux motifs impérieux, à la quasi ouverture sans condition, depuis près d’un an et demi, les modalités de voyage ont changé plusieurs fois. Vacciné ou non, où pouvez-vous aller désormais, et sous quelles conditions? On fait le point.

De Saint-Pierre et Miquelon vers la métropole

 

Actuellement, les voyages vers l’Hexagone depuis Saint-Pierre et Miquelon ne sont soumis à aucune restriction. Les personnes vaccinées ou non  peuvent se rendre en métropole, sans avoir à présenter un motif impérieux, ni un test PCR négatif. Il vous faudra juste remplir une attestation sur l’honneur d’absence de symptômes de la COVID-19, au départ de l'archipel.  

En revanche, les conditions changent un peu dans le sens Paris - Saint-Pierre. Pas de motifs impérieux, mais les personnes vaccinées de 12 ans et plus, doivent fournir un test PCR de moins de 72H avant le vol, ou un test antigénique de moins de 48H. Attention, si vous passez par Montréal, préférez un test PCR. 

Même schéma pour les non vaccinés, mais avec en plus une septaine obligatoire à effectuer sur le territoire, et un test PCR à l’issue de celle-ci. Pour le moment pour les personnes vaccinées, nullement besoin de montrer son QR Code, à l’embarquement à Saint-Pierre ou à Paris.

De Saint-Pierre et Miquelon vers le Canada

 

Concernant les voyages au Canada, qui ouvre ses frontières avec l’archipel à compter du 9 août, on fait déjà la distinction vaccinés, non vaccinés. Les voyageurs qui le sont, pourront rentrer sur le territoire canadien, à la seule condition de deux tests PCR négatifs de moins de 72H. Un au départ de Saint-Pierre, le second au Canada avant le retour sur l’archipel. D’un montant moyen de 250 dollars canadien, le test effectué chez nos voisins pourra être remboursé par la Caisse de Prévoyance Sociale, à hauteur de 41 euros et 36 centimes. Le prix d’un test en France.

Saint-Pierre et Miquelon et l'étranger

 

Enfin, pour rentrer sur l’archipel à partir d’un pays étranger, plusieurs distinctions sont à faire. En fonction du classement du pays (zone verte, orange ou rouge). Pour les pays étrangers classés en zone verte et orange, un motif impérieux est nécessaire pour les personnes non vaccinées, ainsi qu’une septaine obligatoire. Le test PCR effectué 72h avant est également demandé pour les deux catégories. 

Pour les pays classés rouge (où le virus circule activement), un motif impérieux et un test PCR négatif de moins de 48H sont requis pour tous les voyageurs. Pour les non vaccinés, une quarantaine obligatoire de 7 jours à l’arrivée leur sera demandée, ainsi qu’un test de sortie de septaine. Les vaccinés, quant à eux, devront s’auto-isoler pendant une semaine.