À Saint-Pierre, la mairie finance des terrasses pour les cafés et les restaurants

vie locale saint-pierre (spm)
terrasses saint-pierre 2
Des clients mangent en terrasse, dans un restaurant de Saint-Pierre. ©SPM la 1ère
Une quinzaine de terrasses doivent être installées à Saint-Pierre pour la période estivale, à l'initiative de la mairie. Objectif : redynamiser le centre-ville et aider les commerçants, affectés par la crise sanitaire liée au coronavirus. 
Les restaurateurs de Saint-Pierre bénéficieront de 25 mètres carrés en plus pour accueillir leurs clients. La mairie doit financer la construction d'une quinzaine de structures de bois, pour permettre aux restaurants et aux cafés de la commune de servir en terrasse. L'occasion de redynamiser le centre-ville et de soutenir le secteur du tourisme, selon l'équipe municipale. 

À lire aussi > Une application pour partir à la découverte de Saint-Pierre et Miquelon

"Avec la Covid-19, il y a beaucoup de secteurs qui ont souffert et particulièrement le secteur hotelier et de la restauration, donc il était pour nous essentiel de leur donner un coup de main" explique ainsi le maire Yannick Cambray. "Mettre des petits îlots de terrasses en ville, cela donne de la vie. En espèrant que le temps soit de la partie." 
 

Une initiative bien accueillie


L'initiative est soutenue par la Chambre d'agriculture, de commerce, d'industrie, de métiers et de l'artisanat (Cacima), et par de nombreux restaurateurs. C'est le cas de Yann Le Bollocq, qui bénéficie de la mesure. "C'est une plus-value pour nous mais aussi pour le client, qui va pouvoir - même à Saint-Pierre et Miquelon - déjeuner ou souper en terrasse."
 

"Ca fait des nouveaux espaces publics. C'est sûr que ça fait plus de places. Et puis les touristes ont d'autres endroits que les bancs de la place." - Une cliente installée à la terrasse d'un magasin de glaces


Plusieurs terrasses ont déjà été installées. En tout, une quinzaine de structures doivent être montées cet été. Elles seront démontées fin septembre. 

Reportage de Karim Baïla et Charlotte Boniteau
 
©saintpierremiquelon



 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live