Tennis : la Saint-Pierraise Eloïse Hutton rejoint une université américaine

tennis saint-pierre (spm)
Eloise Hutton
©Andréa Goris

À 17 ans, la jeune Saint-Pierraise vient d’intégrer le David & Helkins College, une université en Virginie Occidentale. Après plusieurs années dans la Team Daniel Contet à Sète et au campus Nicolas Brun, la jeune femme pourra pratiquer le tennis à haut niveau en parallèle de ses études.

Depuis son plus jeune âge, elle a une raquette dans les mains et enchaîne les services avec brio. “Ça faisait déjà quasiment deux ans que je cherchais une école”, explique-t-elle. “J’ai communiqué avec beaucoup d’écoles, beaucoup de coachs tous hyper chaleureux. Quand je suis entrée en contact avec le coach de ma future école, le David & Helkins College, j’ai senti qu’il y avait un feeling.” Elle suivra donc son intuition, qui l’a menée à signer son contrat avec la prestigieuse école.

 

Un travail de longue haleine

 

Elle doit débuter sa scolarité à l’université le 14 août. Pour le côté sportif, "on fera des matchs chacun dans notre conférence et en fonction des résultats, on sortira de notre conférence pour aller dans les tournois nationaux."

À lire aussi : Le Saint-Pierrais Corentin Venot rejoint l'équipe de tennis de l'université Eastern Florida

Quelques mois auparavant, un autre jeune tennisman originaire de l’archipel rejoignait une équipe de tennis d’une université américaine. Au mois de janvier, Corentin Venot, alors âgé de 19 ans, a rejoint l’Eastern Florida State College, où il suit des études de ressources humaines tout en pratiquant son sport de prédilection à haut niveau.

Un énorme soutien familial

 

Cette étape était très attendue par la jeune femme, mais aussi par sa famille qui l’a toujours soutenue et épaulée dans sa progression. Son père, Renaud Hutton, ne cache pas sa fierté. "Elle a toujours su rebondir dans les moments difficiles, a toujours cru qu’elle y arriverait." Il espère que cette nouvelle étape lui apportera “beaucoup d’expérience et énormément de compétitions tennistiques.

Papa m’a entraînée depuis que je sais marcher.

Eloïse Hutton

 

Eloïse Hutton s’est entraînée toute son enfance au club de tennis de Saint-Pierre, avec aussi des entraînements spéciaux conçus par son père à la maison. Elle s’est envolée vers l’Hexagone à 13 ans pour intégrer la Team Daniel Contet à Sète, puis le campus Nicolas Brun. "Mon père m’a soutenu et me soutient encore, reconnaît-elle. Ça a été un grand facteur dans tout ce développement."