Travaux du barrage de la Vigie : une urgence pour la biodiversité et la sécurité des riverains

écologie saint-pierre (spm)
Les travaux du barrage de la Vigie : une urgence pour la biodiversité et sa préservation
Le barrage de la Vigie devrait être démoli cette année en raison de sa vétusté. En attendant le niveau de l'eau a dû être abaissé mais des fuites importantes ont été constatées ce qui a amené les associations des pêcheurs de l'Archipel à entamer une opération de sauvetage des poissons encore en vie dans l'étang très asséché. ©SPM LA PREMIERE

Une opération de sauvetage de truites était organisée ce mardi 15 juin au barrage de la Vigie à Saint-Pierre à l'appel des associations de pêcheurs. La vétusté de l'ouvrage et les nouvelles fuites constatées ont engendré un abaissement plus important de la côte de l'étang.

Le barrage de la Vigie a été construit en 1958. Au fil des années, l'ouvrage est devenu très vétuste, voire dangereux. C'est pourquoi il sera prochainement reconstruit pour sécuriser la ressource en eau potable de la ville de Saint Pierre. Il a d'ailleurs fait l'objet d'une inspection en amont. Force a été de constater que la partie haute du mur s'est également affaissée. Selon Marie Gontowicz-Py " il y aurait un décalage de 40 cm contre 1 cm il y a un mois ".

On a la partie haute qui n'est pas retenue. Il n'y a pas de ferraillages verticaux à priori et elle va inexorablement glisser en amont en raison de son poids.

Marie Gontowicz-Py, directrice opérationnelle à Archipel Aménagement

 

Depuis une dizaine de jours, les équipes en charge des opérations ont donc abaissé progressivement le niveau d’eau. L'absence de pluie et des fuites plus importantes au niveau des fondations et de la vanne de vidange n'ont également pas été sans conséquence sur la biodiversité du site. 

À lire aussi : Le barrage de l'étang de la Vigie va être reconstruit

Gérer les travaux devient donc primordial pour la sécurité des riverains en aval et pour la préservation de la ressource piscicole. Pour sauver le peu de poissons encore en vie, la société de pêche sportive Saint-Pierre Langlade a invité les personnes intéressées à venir sauver les truites à l'aide de filets. 

Claire Arrossaména et Aldric Lahiton se sont rendus sur place.


La collectivité territoriale a fait part du calendrier des travaux. Une fois la vidange de la retenue effectuée la démolition de l'ouvrage devrait être lancée fin 2021. La reconstruction et la remise en eau sont prévues pour le dernier trimestre 2023.