Au Palais de justice de Saint-Pierre et Miquelon, une séance solennelle de rentrée particulière

justice saint-pierre (spm)
Audience solennelle

Le Parquet de Saint-Pierre et Miquelon effectuait sa séance solennelle de rentrée. Elle a eu lieu dans la salle d'audience du Palais de justice à Saint-Pierre et les invités ont principalement participé par visioconférence.

C'est un rare exercice de communication de la part de la Justice. Une fois par an, la séance de rentrée solennelle permet au parquet de rendre public le bilan de l'année judiciaire écoulée.

En temps de crise pandémique, cette réunion se déroulait de manière atypique, puisque les élus et les différents chefs de service n'étaient présents que par le biais de la visioconférence.

Diminution des "stocks d'affaires"

 

Sur la dernière année, le nombre de saisines est resté stable. Cependant, on remarque une diminution des "stocks d'affaires". Par exemple, les affaires familiales passent de 35 en 2019 à seulement 20 en 2020.

Lors de cette séance, le parquet fixe également les objectifs pour l'année à venir. La procureure de la République compte mettre l'accent sur deux axes principaux dans les prochains mois.

Lutte contre les violences conjugales, priorité numéro 1

 

La magistrate Isabelle Arnal veut continuer de mettre l'accent sur la lutte contre les violences conjugales. Elle veut faire de cette problèmatique la première priorité de la Justice à Saint-Pierre et Miquelon.

Autre objectif, renforcer les échanges d'informations avec l'ensemble des administrations afin de mieux faire face à la fraude fiscale, sociale et au blanchiment d'argent qui en découle.

Instaurer une coopération avec les régions proches


La procureure de la République tient également à renforcer les échanges avec les procureurs des provinces voisines comme Terre-Neuve ou le Nouveau-Brunswick. C'est un vrai projet de coopération régionale qu'elle souhaite instaurer.

Le reportage de Karim Baïla et Claudio Arthur.

 

Entretien avec la procureure de la République, Isabelle Arnal. Réalisé par Linda Saci, Claudio Arthur et Gilles Briand.