Terminal de croisière à Saint-Pierre : le chantier accuse du retard

btp
Terminal de croisière à Saint-Pierre : le chantier se poursuit
Les travaux de génie civil se poursuivent. ©Linda Saci
Les travaux du quai de croisière avancent mais avec trois semaines de retard sur le programme initial. L'entreprise en charge du chantier a dû faire face à plusieurs problèmes indépendants de sa volonté.

Le chantier du quai de croisière avance mais pas aussi vite que prévu. Pour mémoire, les travaux avait débuté au printemps dernier avec la venue de l'entreprise Charier et de Fabrice Beaupertuis, ingénieur et responsable d'affaires pour l'entreprise nantaise, partenaire ici de la société des traavaux publics à Saint-Pierre et Miquelon.

À lire aussi : Un chantier d'envergure pour le terminal de croisière à Saint-Pierre transports

Le retard serait donc dû aux aléas de la météo, aux marées, aux délais d’approvisionnement des matériaux et du matériel ou encore aux conséquences liées à la Covid-19 entraînant des difficultés au niveau de la gestion des effectifs. Si le gros oeuvre et les fondations sont terminées, l'heure est à la partie génie civil. Les ingénieurs interviennent ici dans plusieurs domaines à savoir tout ce qui touche à l'hydaulique, aux structures, à la géotechnique, aux transports et à l'environnement.

Le point d'étape avec Karim Baila et Adrien Develay .

©saintpierreetmiquelon

 

Avec le départ de la société Charier, c'est désormais l'entreprise Allen-Mahé qui devient sous-traitante principale auprès de la société des transports publics.