Terre(s) d'émail, la toute première exposition de Carine Paturel

art
Carine Paturel expose pour la première fois ses créations en céramique
Carine Paturel expose pour la première fois ses créations en céramique ©SPM La 1ère
La mer est sa source d’inspiration. Alors, dès ce vendredi 22 juillet, Carine Paturel nous embarque dans son univers, via son exposition d’émail céramique. Présentation de Terre(s) d’émail, fruit de trois années de travail.

Rue Boursaint, Carine Paturel vous propose de pousser la porte de son atelier-boutique du centre-ville pour plonger en milieu marin. Dans un environnement épuré. Dans lequel le homard vient pincer la moule, entre mille et un coquillages, entouré de pièces uniques. Arrondies, la plupart du temps. Des céramiques constituées à partir de la terre de Langlade ; un élément qu’elle estime incomparable et authentique.  

Avec l’eau, l’air et le feu, l’artisane redonne vie à des déchets marins.  Des débris pour certains, des trésors pour elle. 

On est allés cueillir, chercher des matériaux de Langlade, chercher des algues, des coques, pleins de choses, de richesses. Et on a commencé à explorer ça, il y a 3 ans.

Solen Olivier, Architecte et designer céramiste

Voilà trois ans qu’elle collecte, tourne, émaille, expérimente et compose. Cela, depuis l’ouverture de son atelier. 

Le temps que l’on consacre à un objet fait qu’il a une valeur unique qui lui est propre. 

Carine Paturel, Potière-céramiste

En 2020, la Saint-Pierraise a en effet crée son propre espace d’artisanat, suite à une reconversion professionnelle. La cinquantenaire est alors passée de l’enseignement à la poterie. Aujourd’hui, elle vous propose le résultat de ses créations élaborées au cours des premières années de sa nouvelle vie. L’exposition Terre(s) d’émail, sa toute première, est à explorer à partir de ce vendredi 22 juillet. 

Claire Arrossaména et Aldric Lahiton nous dévoilent quelques pièces.

L’exposition sera à découvrir à Miquelon, en août, puis à l’île aux Marins, en septembre.