Tombes à l'abandon

société
tombe
Le cimetière de Saint-Pierre regorge de tombes dites "à l'abandon" ©SPM 1ère
La ville de Saint-Pierre lance une procédure de récupération des concessions funéraires non entretenues. L'objectif est d'assurer la décence du site. 
Près de 200 tombes dites "à l'abandon" ont été recensées par les services de la ville de Saint-Pierre. Certaines de ces sépultures ont parfois plus d'un siècle. Mais à défaut d'héritier, elles semblent ne plus être entretenues depuis plusieurs années.

Selon la loi, la mairie doit tenter de retrouver les familles afin de garantir l'avenir de ces concessions. Un véritable travail de fourmie qui impose de se plonger dans les archives des actes officiels ou le plan manuscrit du cimetière que les gardiens se transmettent de génération en génération. 

Depuis l'arrêté pris il y a 4 ans, une cinquantaine de famille s'est manifestée pour restaurer l'une des tombes. Il reste 180 sépultures orphelines ou que les descendants ne souhaitent plus entretenir. 

Le reportage de Frédéric Dotte et Jérome Anger

©saintpierremiquelon