publicité

Le Tommy Evan remorqué jusqu'à Saint-Pierre

Repéré ce dimanche par les gardes côtes canadiens, le Tommy Evan a été ramené dans le port de Saint-Pierre ce mardi 14 août. Le remorquage intervient onze jours après l'abandon en pleine mer du navire par l'équipage.

© Guillaume Desmalles/SPM la 1ère
© Guillaume Desmalles/SPM la 1ère
  • Par Frédéric Lahiton
  • Publié le , mis à jour le

Il aura fallu six heures pour remettre à flot le Tommy Evan. Pour cette opération délicate qui s’est déroulée au quai en eau profonde, d’importants moyens techniques ont été déployés.

Des grues, des pompes et des ballons pour stabiliser le bateau durant la manœuvre ont notamment été nécessaires. Aux alentours de 18h00, le bateau de pêche reposait de nouveau sur sa coque dans le port de Saint-Pierre.

Voyez le reportage de Guillaume Desmalles et Jérôme Anger.

Le Tommy Evan remis à flot

Onze jours à dériver

Secourus le 3 août dernier par un hélicoptère des forces armées canadiennes, les quatre marins du Tommy Evan avaient dû abandonner le bateau de pêche devenu trop instable. Le navire se trouvait dans le sud de Saint-Pierre à 35 milles des côtes de l'archipel dans la zone économique exclusive française pour pêcher le concombre de mer. 

À lire aussi : Les marins du Tommy Evan secourus par la garde côtière canadienne

Les autorités locales et l'armateur du Tommy Evan ont été alertés par la garde côtière canadienne, ce dimanche 12 août, que le bateau n'avait finalement pas sombré et qu'il avait dérivé en direction de Terre-Neuve. Le sablier Elinor Marit a quitté le port de Saint-Pierre tôt lundi matin pour se rendre sur zone. Le remorquage aura duré un peu plus de 24 heures. 

Dans une interview accordée à Guillaume Desmalles, Gilles Beck, le capitaine de l'Elinor Marit, revient dans le détail sur cette opération de remorquage. 

Le Tommy Evan remorqué jusqu'à Saint-Pierre

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play