Trek de la Grande Montagne : immersion au cœur de Miquelon

nature
trek miquelon
Pendant deux jours, 10 marcheurs sont partis à la découverte de l'intérieur de la Grande Miquelon. ©C.A/SPM1ère
Avec l’ouverture de la Maison de la Nature et de l’Environnement à Miquelon, de nouvelles activités ont vu le jour. Cet été, 3 treks de deux jours sont proposés. Ce week-end 10 amoureux de la marche et de la nature ont participé à la randonnée. Suivez le guide!
Diplômé d’Etat en randonnée et en éducation à l’environnement, Gilles Gloaguen guide à la MNE, propose des treks sur deux jours pour permettre à tous de découvrir l’intérieur de la Grande Miquelon. Les sentiers de Miquelon-Langlade sont très peu balisés, hormis quelques-uns comme le Cap de Miquelon qui bénéficie depuis plusieurs années de la mise en place d’aménagements.
Très fréquentés par les chasseurs, ils le sont moins par le grand public. Pendant ces deux jours nous allons suivre les traces des cerfs de Virginie et des lièvres. Reportage ci-dessous par Claire Arrossaména. 

A la découverte de Miquelon
19 Le départ ©C.A
A la découverte de Miquelon
L'isthme depuis les buttes dégarnies ©C.A
A la découverte de Miquelon
©C.A
A la découverte de Miquelon
La tourbe, pire ennemie des marcheurs. ©C.A
A la découverte de Miquelon
Dans la bouillée. ©C.A
A la découverte de Miquelon
Le lac au Canards. ©C.A
A la découverte de Miquelon
Morne de Bellevue. ©C.A
A la découverte de Miquelon
©C.A
A la découverte de Miquelon
Le long de la côté direction le bivouac. ©C.A
A la découverte de Miquelon
©C.A
A la découverte de Miquelon
Astuce pour sécher les chaussures! ©C.A
A la découverte de Miquelon
Repas du soir. ©C.A
A la découverte de Miquelon
Repas du soir. ©C.A
A la découverte de Miquelon
Le matin. ©C.A
A la découverte de Miquelon
Le Cap Vert. ©C.A
A la découverte de Miquelon
Direction la grande montagne. ©C.A
A la découverte de Miquelon
Miquelon en vue ! ©C.A
A la découverte de Miquelon
Dans la montée. ©C.A
A la découverte de Miquelon
Le groupe au sommet de la montagne, jour 2. ©C.A


Jour 1 : De découvertes en surprises.

Point de départ de l’aventure : les buttes dégarnies, près de la Pointe au Cheval. Au programme : 22 km. Le début du sentier offre une vue imprenable sur l’isthme et la lagune du Grand Barachois. Ce samedi 19 août, le temps est en plus de la partie. Mais il nous faut à peine une demi-heure pour comprendre que ce trek ne sera pas forcément de tout repos. Nous quittons rapidement le sentier et du coup, le confort d’une marche tranquille. Nous commençons à marcher dans les tourbières. Le terrain est éprouvant et les moustiques très voraces...Mais le paysage en haut du Morne de Bellevue valait bien quelques suées et quelques piqûres.
 
Le parcours dans les plaines est aussi semé d’embûches : les bouillées. Des bois étroits et étriqués que les chasseurs connaissent par cœur et où les cerfs se cachent. Mais derrière ces bois, où il faut presque lutter contre les arbres pour avancer, se cachent de véritables trésors. Comme le lac aux Canards, l’unique lac de l’archipel entouré d’arbres. 
 
En fin d’après-midi, le groupe arrive sur les lieux du bivouac, au Cap Vert, sur la côte Est de Miquelon. Pas question pour autant de se prélasser devant la mer et sur la plage. Gilles a prévu de quoi nous occuper. Il faut monter les tentes, ramasser du bois pour le feu, cuisiner le repas du soir et du lendemain midi. 

Jour 2 : L’ascension et la récompense.

Levés avec le soleil, il est 6h30, le temps de tout ramasser et remballer nous voilà déjà partis, direction la Grande Montagne, point culminant de l’archipel (240m). Nous longeons tout d’abord la côte de Beliveau. Nous bifurquons en sous-bois pour longer de ruisseau de Sylvain. Puis soudain, devant nous, les Mornes de Sylvain, qu’il faut longer et monter. La pente est douce mais quand même ! Le ciel se fait menaçant, le vent s’est levé rendant la marche plus difficile. Malgré tout, nous avançons à un bon rythme et nous atteignons le sommet de la Grande Montagne deux heures après notre départ du Cap Vert. De là-haut, la vue est imprenable. Saint Pierre, Miquelon, Langlade, tout l’archipel s’étend à nos pieds.
 

Et après ?

Il y aurait bien d’autres choses à raconter et d’autres détails à dévoiler. Mais les prochains trekkeurs seraient sûrement déçus de ne pas les découvrir par eux-mêmes. Prochain départ, le 26 août et c’est complet ! Mais restez aux aguets car la MNE pourrait proposer et programmer, dans le courant du mois de septembre, un autre trek de la Grande Montagne. Gilles Gloaguen aimerait aussi proposer d’autres parcours à Miquelon et Langlade. Peut-être l’année prochaine. En tout cas, derniers conseils si vous décidez de suivre le guide : oubliez le short, n’ayez pas peur de vous mouiller les pieds et ouvrez l’œil car les lièvres et les cerfs ne sont jamais loin ! 

Pour en savoir plus... 
Maison de la Nature et de l'Environnement. Contact : 05 08 41 61 87. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live