Un tour de l'actualité avec le Préfet de l'archipel

politique
préfet invité
Christian Pouget, Préfet de Saint-Pierre et Miquelon
Christian Pouget, le préfet de Saint-Pierre et Miquelon était l'invité mardi soir du 20h. Il a notamment annoncé une nouvelle hausse du prix des carburants.

La vie chère sur le territoire, le manque de main d'oeuvre, la saison touristique qui s'annonce mais aussi la reprise des chantiers et la situation sanitaire, le préfet de l'archipel a répondu à plusieurs questions d'actualité. Il était l'invité du journal de 20h de SPM la 1ère. 

L'archipel recherche de la main d'oeuvre

Le manque de main d'oeuvre se fait ressentir dans plusieurs secteurs d'activité. Le commerce, les services à la personne, l'hôtellerie-restauration cherchent activement des employés. Un problème bien connu sur le territoire et pour lequel il existe des solutions. Sur le plateau, le préfet de l'archipel a cité en exemple le projet porté par la municipalité de Miquelon-Langlade. Un espace de co-living de chambres est prévu pour pouvoir accueillir et héberger des salariés de l'extérieur. Le manque de logement est en efffet un frein à l'attractivité du territoire. Et même si d'autres dispositifs existent pour faciliter la venue de main d'oeuvre, comme la prise en charge par Pôle emploi du coût du billet d'avion, cela n'est pas suffisant pour résoudre le problème. 

Après deux ans d'abscence les touristes devraient être de retour

"Je pense que la saison touristique sera bonne. Ce qui me remonte de la réservation des hôtels est plutôt bon signe"

 Le préfet Christian Pouget est optimiste quand à la fréquentation de l'archipel par les touristes pour la saison estivale 2022. Du côté de la croisière, 11 escales de paquebots sont déjà prévues. Deux bâtiments de la Marine nationale seront également de passage entre juin et juillet. Et puis c'est sans compter sur les touristes terre-neuviens qui pourront venir par ferry, ou encore les voyageurs entrant par voie aérienne. La ligne directe est cette année reconduite. Forte de son succès, les demandes et les attentes sont aussi importantes hors saison touristique. À ce sujet le préfet a déclaré que les négociations sur la nouvelle délégation de service publique étaient en cours. Faut-il en faire plus ? Certainement, déclare le préfet.

"Il faut que l'on regarde et que l'on discute avec la direction générale de l'aviation civile pour voir si c'est possible. La Collectivité a également été saisie du projet de cahier des charges. Sur la base de son avis et des analyses qui seront faites un appel d'offre sera lancé."

 

Nouvelle augmentation des tarifs des carburants annoncée pour lundi

Parmi les sujets qui fâchent et qui préoccupent grandement les habitants du territoire : le coût de la vie, de plus en plus onéreux. Matériaux de construction, produits de la vie courante, essence, tout augmente. En ce qui concerne les carburants, une nouvelle augmentation est à l'ordre du jour. Le 4 avril dernier déjà l'essence augmentait de 10 centimes d'euros. Cette fois-ci,

"L'augmentation sera plus significative et cela sera plus que 10 centimes"

a prévenu le préfet sans toutefois préciser de chiffres. Toutefois, l'archipel devrait rester le territoire français où les carburants sont les moins chers 

Christian Pouget est aussi revenu sur le bouclier qualité prix. Le BQP a été mis en place il y a une dizaine d'année pour lutter contre la vie chère sur le territoire. Un dispositif qui mériterait d'être élargit à d'autres produits. Le préfet de l'archipel a également rappelé que l'autre solution à la vie chère était d'encourager la consommation des produits locaux.

"Il y a un réflexe citoyen à avoir pour faire en sorte que les producteurs locaux puissent participer à cette bataille de l'augmentation des prix".

Avec les beaux jours, la reprise des chantiers

34,6 millions d'euros, c'est le montant de la commande publique 2022 annoncée en février. L'ensemble des chantiers annoncés par l'Etat sont en cours : l'internat de la réussite, la pointe aux canons, l'aérogare de Saint-Pierre Pointe Blanche. C'est aussi le cas des chantiers portés par la collectivité territoriale et les deux maries sur lesquels intervient l'Etat par des subventions. Des chantiers lancés, certes en 2021, mais qui devraient occuper les entreprises pour la période estivale. 

La situation sanitaire du territoire au beau fixe

Avec seulement une douzaine de cas actifs de COVID-19 sur le territoire, l'archipel retrouve plus ou moins une vie normale. Pour Christian Pouget,

"l'épidémie est derrière nous, sauf apparition de nouveaux variants et la COVID 19 n'est plus un sujet".

Dernièrement l'obligation de présenter un test PCR négatif pour rentrer dans l'archipel a été abrogée. De nouveaux allègements pourraient intervenir d'ici quelques semaines. C'est en tout cas le souhait du préfet qui a fait remonter au gouvernement ses attentes en la matière. La septaine obligatoire pour les personnes non-vacinnée pourrait notamment être supprimée. 

©saintpierreetmiquelon