Une balade contée à travers la nature saint-pierraise

environnement
Des contes à l'occasion de la fête de la nature
Les bénévoles ont déclamé les contes malgré le vent. ©Frédéric Dotte
A l'occasion de la fête de la nature, l’association Croq’paroles a proposé aux plus petits une balade contée. La thématique cette année : « Prenez-en de la graine ». L’idée était de la faire voyager afin de sensibiliser les plus jeunes à la préservation de l'environnement.
Sur les hauteurs de Saint-Pierre le vent souffle. Très fort. Les bénévoles peinent quelque peu à se faire entendre des participants. Alors chacun tend l’oreillle. Depuis plusieurs années, l’association Croq’paroles participe à la fête de la nature. La thématique pour cette nouvelle édition : « Prenez-en de la graine ». Les bénévoles ont donc décliné celle-ci à travers des histoires issues de plusieurs pays. Cette graine voyage de continent, en continent. Pour que cela soit le plus réaliste possible, les membres se sont maquillés et habillés aux couleurs des pays représentés : Australie, Inde, Vietnam, etc.

 « On est agréablement surpris, on ne s’attendait pas à autant de participants par rapport à la météo. L’objectif est rempli : les parents et les enfants sont au rendez-vous. »

Marielle Dodeman, Association Croq'paroles


Au programme, une balade de deux heures à travers un circuit. L’équipe a cherché des histoires avec en filigrane les enjeux du monde actuel.
 

Nous ne pouvons rester ici, nous allons donc partir et trouver un endroit dans le monde où il y a à manger. Ils errèrent pendant longtemps, quand tout à coup, une nuée d’oiseaux se posa à côté d’eux. Ils étaient en train de picorer des gros grains dorés […] C’était du riz...

Extrait d’un conte


L’objectif à travers ce fil rouge : faire comprendre aux enfants qu’il est important de préserver la nature, mais aussi les ressources. Le conte qui semble avoir le plus marqué les enfants, c’est ce petit semis qui décide de s’installer en plein milieu du Sahara.
 

J’ai préféré le désert, parce que c’est bizarre qu’une plante peut devenir un arbre, dans le désert.

Louise, participante 


Une trentaine de participants ont pris part à cette balade thématique. A la fin, ils ont reçu des graines… Des soucis. A planter chacun à sa manière, dans le jardin familial ou dans la nature.

Reportage Clémentine Baude.
©saintpierremiquelon
Les Outre-mer en continu
Accéder au live