Une enquête sur les prix à Saint-Pierre et Miquelon bientôt dévoilée

consommation
INFLATION
Une étude pour connaître le ressenti des consommateurs sur les prix des produits à Saint-Pierre et Miquelon va être publiée. ©SPM LA PREMIERE
La vie chère dans l'archipel scrutée à la loupe par un cabinet d'études et de conseils économiques de Métropole. 250 consommateurs et commerçants ont répondu au questionnaire. Un sondage commandé par l'observatoire des prix.

Le cabinet DME (didacticiels et modélisation économiques) mandaté par l'observatoire des prix de Saint-Pierre et Miquelon vient de collecter le ressenti des consommateurs, qui se plaignent de l'augmentation des prix dans l'archipel. 

L'enquête sera finalisée prochainement. Les conclusions de cette étude seront publiées au mois de septembre et seront présentées lors d'une réunion sur la vie chère, ouverte au public. 

À lire aussi : L'inflation repart à la hausse à Saint-Pierre et Miquelon

Si l'hexagone subit une inflation de 6,1%, à Saint-Pierre et Miquelon elle est de 9,32% , si l'on se réfère aux chiffres de juin 2021 et de juin 2022. C'est ce qui ressort des chiffres communiqués par le comité de suivi de l'indice des prix à la consommation, au deuxième trimestre 2022.

Dans cette enquête réalisée en juin 2022, selon Olivier Sudrie, économiste spécialisé des Outre-mer, le sondage démontre "un sentiment de cherté de la vie beaucoup plus fort que la hausse réelle des prix, c'est-à-dire deux fois plus fort. En moyenne, les personnes sondées disent que les prix augmentent de 20%. Or, quand les services de la préfecture font la mesure, ils constatent que les prix n'ont augmenté que d'un peu moins de 10%. Donc il y a un décalage entre le ressenti et la réalité".

À lire aussi : Troisième hausse des hydrocarbures en 2022 à Saint-Pierre et Miquelon

Un ressenti qui peut s'expliquer selon Olivier Sudrie, par "l'augmentation, par exemple, des produits alimentaires", ou encore, le 1er août dernier "du prix des carburants".

On a tendance à se polariser sur ces prix qui ont bien "boosté" pour les appliquer à l'ensemble du panier de la ménagère.

Olivier Sudrie, économiste spécialisé des Outre-mer

Un pouvoir d’achat qui reste l'une des grandes préoccupations des français et notamment des Saint-Pierrais et Miquelonnais.

Quels sont les secteurs les plus touchés ? Combien cela vous coûte ? Éléments de réponse avec Sony Chamsidine.

©saintpierreetmiquelon

Enfin, toujours selon l'économiste, 80 % des commerçants interrogés "n'auraient pas augmenter leurs marges".

Les commerçants ont bien vu les grandes difficultés rencontrées par la population pour vivre au quotidien.

Olivier Sudrie, économiste spécialisé des Outre-mer

L'inflation à Saint-Pierre et Miquelon, vraie explosion ou exagération ? Eléments de réponses avec Adrien Develay et Aldric Lahiton.

 

©saintpierreetmiquelon

L'indice des prix à la consommation des deux premiers trimestres 2022 est consultable sur le site de la préfecture de Saint-Pierre et Miquelon.