publicité

Des voitures livrées à Saint-Pierre et Miquelon par un cargo à voile

Le groupe Renault et la société Néoline viennent de signer un partenariat. Le constructeur automobile serait le premier client du cargo à voile Néoliner.

© Mauric
© Mauric
  • Par Frédéric Lahiton
  • Publié le

C'est grâce à ce genre de partenariat avec le Groupe Renault que le projet de deux cargos à voile porté par la société Néoline pourrait voir le jour. Le constructeur automobile français a bien l'intention de devenir le premier client de la start up nantaise. 

L'appel d'offre pour la construction de deux bateaux de 136 mètres de long et pouvant transporter jusqu'à 5500 tonnes de marchandises a été lancé cet été. Pour faire avancer les Néoliner, près de 4200 m² de voilure seront nécessaires. Le coût de construction pour chaque cargo est estimé à 35 millions d'euros et le premier navire est prévu sortir des chantiers navals en 2020.  

Vidéo de promotion pour le partenariat du Groupe Renault et Neoline

Une desserte transatlantique

Le projet de la société Néoline prévoit la mise en place pour fin 2020, début 2021, de deux rotations par mois entre les ports de Saint-Nazaire et de Saint-Pierre après un passage sur la côte est des États-Unis.

Le groupe Renault y voit une occasion d'acheminer ses véhicules sur Saint-Pierre et Miquelon de manière plus écologique. C'est une des solutions trouvées par le constructeur français pour réduire son emprunte carbone.

Le cargo ne devrait émettre que 10%  de gaz à effet de serre par rapport à un navire marchand traditionnel de même capacité. La société Néoline annonce une vitesse de 11 nœuds pour son voilier.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play