publicité

Nouvelle-Calédonie: 10% de la population est originaire de Wallis et Futuna

L'ISEE, l'Institut de la Statistique et des Etudes Economiques de Nouvelle-Calédonie, a rendu public les premières données sur le recensement de la population du caillou en 2014. 10% des habitants ont leurs origines à Wallis et Futuna.

  • Par Patrick Ferrante
  • Publié le
Au 26 août 2014, 10% des 269 000 habitants de Nouvelle-Calédonie avaient leurs origines à Wallis et Futuna. C'est ce qui ressort des premières données sur le recensement de 2014, rendues publiques par l'ISEE, l'Institut de la Statistique et des Etudes Economiques du caillou.

Lors de ce recensement, 22 000 personnes se sont déclarées wallisienne ou futunienne, une communauté à laquelle s'ajoute 5 000 autres Wallisiens et Futuniens métissés. 27 000 habitants du caillou ont donc leur origine à Wallis et Futuna, soit 10% de la population de Nouvelle-Calédonie.

Cette proportion n'est que légèrement à la hausse en 25 ans puisqu'en 1989, 9% des Néo-calédoniens étaient déjà originaires de ces deux îles.
Dans les années récentes, l'accroissement de cette communauté est dû pour l'essentiel aux naissances sur la grande terre et peu aux flux migratoires.
Seuls 2,7% des habitants recensés en Nouvelle-Calédonie sont nés à Wallis et Futuna.

Depuis le précédent recensement de 2009, le nombre de Wallisiens, Futuniens et métissés n'a cru que de 5% alors que dans le même temps la population du caillou a augmenté deux fois plus vite.
En revanche, en prenant comme point de départ le recensement de 1976, le premier à prendre en compte spécifiquement  la communauté, celle-çi a plus que doublé en près de 40 ans, comme la population globale.
La croissance a été forte jusqu'au début des années 2000 puis le nombre d'originaires de Wallis et Futuna s'est stabilisé.

Cette vigueur de la démographie des Wallisiens et Futuniens en Nouvelle-Calédonie est à rapprocher du dépeuplement des deux îles qui ont perdu
4 000 personnes en passant de 15 000 habitants en 2003 à sans doute moins de 11 000 fin 2015.


Les Wallisiens et Futuniens dans le Grand Nouméa


Seuls 456 Wallisiens et Futuniens ont été recensés en province Nord et 27 aux îles Loyauté. Dans sa quasi totalité, la communauté habite donc la province Sud et plus particulièrement le Grand Nouméa. 

C'est d'ailleurs, dans les communes de l'agglomération nouméenne que la hausse de la population a été la plus vive en 25 ans, en particulier celles où se sont regroupés les Wallisiens et Futuniens: Païta qui dépasse désormais les 20 000 habitants et Dumbéa qui avec 32 000 âmes est devenue la seconde ville de Nouvelle Calédonie.

Dernières données de cette livraison de l'ISEE: la communauté est de plus en plus diplômée puisque près des deux tiers des Wallisiens et Futuniens du caillou possèdent un dipôme qualifiant.


1 446 615 371

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play