Culture: conter des "fagana" aux tout petits à l'Académie des langues de Wallis

culture
Fai fagana à l'Académie des langues de Wallis
Malia Tuulaki, ancienne du village de Tepa, conte les faganas aux enfants ©Sofia Hoatau
L'Académie des langues de Wallis a organisé, ce vendredi 12 juin 2020, une opération "fai fagana" pour les enfants de 6 à 12 ans. "Fai fagana" comprenez par-là les contes et légendes des îles d’Uvea (Wallis) et Futuna.
 
Pendant deux heures, 4 conteurs se sont succédés pour émerveiller les enfants des histoires ou des légendes qui ont égaillé la petite jeunesse de nombreux wallisiens ou futuniens il y a de cela un peu plus de 20 ans. Sous le fale, case traditionnelle, assis à même le sol sur une natte, une vingtaine d’enfants a bénéficié de cette première opération organisée par l’Académie des langues de Wallis.
Des anciens, pris dans les trois districts d’Uvea, ont répondu bénévolement à l’appel de l’Académie.
Dans le temps où la télévision et internet n’existaient pas encore dans les foyers wallisiens, ce sont les faganas des grands-parents qui rythmaient les soirées des enfants. Aujourd’hui, la modernité et le progrès ont eu raison de ces habitudes simples, pour le plus grand regret de ceux qui se battent pour que la culture soit préservée !
Une vingtaine d'enfants pour cette première soirée fai fagana
A l'écoute des fagana ©Sofia Hoatau

Harmonie Uhilamoafa, chargée de mission à l’académie, était en charge de cette opération, elle rappelle l’objectif de cette organisation :

Soirée fai fagana


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live