publicité

Didier Tappero, le directeur général d’Aircalin à la rencontre des usagers de Wallis et Futuna

Le directeur général d’Aircalin, Didier Tappero arrive ce mercredi 03 avril à Wallis et Futuna. Il s’exprimera au nom de sa compagnie face aux nombreuses critiques des wallisiens et futuniens.

© WF1
© WF1
  • WF la 1ère
  • Publié le
La venue de Didier Tappero, directeur général d’Aircalin, avait été annoncée par le président du gouvernement de la Nouvelle Calédonie Philippe Germain lors de son séjour à Wallis fin mars. Il y était pour le comité de suivi de l’accord particulier entre le territoire, la Nouvelle Calédonie et l’Etat.

Philippe Germain avait proposé une table ronde entre Wallis et Futuna, la Nouvelle Calédonie et l’Etat pour notamment discuter du prix des billets d’avion. Or cette rencontre n’est pas pour tout de suite.

Une autre table ronde va se tenir ce jeudi 04 avril à 14h au fale de la république. Didier Tappero sera confronté aux représentants de l’association locale des usagers d’Aircalin, aux élus, au préfet et à ses collaborateurs. Seront présents également le directeur de l’agence de santé pour les problèmes d’approvisionnement des médicaments, le directeur du service des postes et télécommunications pour la non régularité du courrier sur notre territoire et la présidente de la chambre de commerce (CCIMA) pour les problèmes de fret et les liaisons avec Fiji. L'association des usagers d'Aircalin à Wallis et Futuna dénonce le monopole de la compagnie calédonienne sur le Territoire. Elle déplore entre autres des tarifs incohérents et réclame un meilleur service de la compagnie. Depuis plusieurs années, les raisons du mécontentement des wallisiens et futuniens sont nombreuses déclare Francis Alary, président de l'association des usagers d'Aircalin.

Ce sont toujours les mêmes réclamations, rien à changer. Les deux chefferies nous soutiennent et nous pensons que les autorités et Aircalin vont prendre conscience que c’est un problème qu’il faut s’en occuper. Si ce n’est pas le cas, s’ils pensent que les discussions et le dialogue sont inutiles, en ce qui me concerne, moi qui suis pacifiste, je me retirerai de l’association et ceux qui me remplaceront auront peut-être des méthodes un peu moins pacifiques. 


Pour rappel, en 2017 l’association avait lancé une pétition auprès de la population et avait obtenu 2000 signatures. Transmise aux autorités locale, cette pétition est restée lettre morte.

Le Président de l’association des usagers d’Aircalin, Francis Alary invite la population à participer à cette rencontre, je cite « de manière très calme et pacifique et qu’il n’y aura aucune manifestation, ni de banderole ». Fin de citation. Francis Alary espère que la voix de la population wallisienne et futunienne sera entendue par les autorités et le directeur de la compagnie Aircalin.  

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play