Du kava en poudre "made in" Futuna

agriculture
transformation du kava local
©Malia Fatima Pagatele
Transformer le kava local en poudre, c'est le nouveau filon exploité par un agriculteur futunien dont l'objectif est la production à grande échelle. Le projet est encore en cours de finalisation et  l'idée principale est de tester la faisabilité d'une transformation sur place.

C'est une expérimentation réussie, on peut désormais transformer le kava local en poudre à Futuna. Un projet mené par Savio Tuiseka, originaire du village de Taoa dans le district de Alo, avec le service de l'agriculture et la CCIMA de Futuna. Le projet est encore en cours de finalisation et  l'idée principale est de tester la faisabilité d'une transformation sur place du kava local et répondre à la forte demande. Chaque année, 1 000 tonnes de poudre de kava sont importées sur le territoire. Cette année, la quantité a encore augmenté, 2 000 tonnes ont déjà été importées. 

Savio Tuiseka  s'est déjà préparé à l'avance à la forte demande puisqu'il dispose de beaucoup de champs de kava. Selon les informations reçues, après avoir fait un diagnostic il y a une semaine, le service de l'agriculture de Futuna finalise le dossier afin de le soumettre aux instances décisionnaires du territoire. Les objectifs étant d'acquérir une machine plus grande et plus adaptée et aussi mettre en place une unité de transformation sur Futuna, et que le porteur de projet puisse aussi suivre une formation soit aux îles Fidji ou au vanuatu. 

Les détails dans ce reportage de Malia Fatima Pagatele et Tamolevai Matuku.