Elections territoriales : quelle desserte maritime pour Wallis et Futuna?

transports
Arrivée du cargo ravitailleur à Wallis ©WF la 1ère
Le territoire connait depuis quelques temps des retards de livraison de marchandises. Le transport maritime est détenu par une seule société. Pourtant des projets de commerce inter-îles et même un ferry ont été évoqués dans le passé.

A Wallis et Futuna, une seule société assure le transport maritime sur le territoire. Actuellement, la compagnie fidjienne NPDL détient le monopole. Alors que le territoire connait en ce moment d'importants retards de conteneurs; les wallisiens et futuniens veulent du changement. Les réactions recueillies par Marie-Jo Iloai et Mélodie Sione. 

©Wallis

Pourtant des projets de commerce inter-îles et même un ferry ont été évoqués dans le passé. Parmi les projets proposés, celui que Folivao Keletaona et ses partenaires ont soumis aux autorités. Découvrons-le dans ce reportage de Marie Jo Iloai et Mélodie Sione. 

©Wallis

Jusqu’à aujourd’hui aucun projet n’a abouti. Pourquoi ? La question a été posée à David Vergé, élu territorial de l’actuelle mandature sortante. Selon lui, avant de développer la desserte maritime il faut d’abord développer les infrastructures. 

©Wallis

Pour rappel, le quai de Leava est financé par le 10ème FED, fond européen de développement. A ce jour on en est au 12e instrument, c’est vous dire à quel point le territoire est en retard dans ce chantier. Mais si les infrastructures le permettent, le développement de la desserte maritime pourrait passer par l’intégration régionale, Wallis et Futuna pourrait profiter de ses voisins pour développer une stratégie de développement de ce secteur. C’est en tout cas ce que pense David Vergé. 

©Wallis