publicité

Grandiose et traditions à Futuna pour la semaine des communions

Ce dimanche 21 octobre 2018, Wallis et Futuna vont célébrer les premières communions. Un événement religieux et surtout coutumier pour les familles. On parle de mois, voire d'années de préparatifs pour un aîné. La semaine qui précède le jour J, l'agitation est collective à Futuna.

  • WF la 1ère, F. Takasi
  • Publié le
En 2018, la semaine des communions a commencé ce Lundi 15o tobre, même si certaines offrandes ont été faites deux semaines avant le jour J.  
La famille TUISEKA-SAVEA de Kolia, au royaume d’Alo, va célébrer la première communion de l’aînée de leur famille, ce dimanche 21 octobre.
À futuna, la première communion d’un aîné est fêtée toute la semaine qui précède l’événement. Dans tous les foyers, le coup d’envoi des « tauasu » a été donné le soir du dimanche 14 octobre. Ces soirées festives autour d’un kava et de danses marquent le cheminement de l’enfant vers son sacrement. Le lundi matin,  place aux « umu », les plats cuits au four traditionnel. Une responsabilité qui revient aux hommes de la famille.
Le premier jour de la semaine de fête est aussi important que le jour du sacrement. Il donne lieu à un véritable banquet de mets d’exception. Pour une première communion, tout comme pour l’installation d’un chef coutumier, on prépare le « faikai  tutu ». Dans la symbolique coutumière, ce dessert fait à base de taro et de lait coco est réservé aux grandes occasions.  
 


Les femmes ont aussi leur manière de marquer l’importance de cette journée. Elles s’enduisent de pâte de curcuma, le « ama » pour signifier leur joie. C’est la parure inévitable des fêtes coutumières..

Le jour ou le mois peuvent varier mais tout wallisien et futunien sait qu’Octobre marque le début de la « période des communions ». Une période charnière de la vie coutumière et le quotidien parfois monotone se meuble de nouveaux détails. Vous croiserez plus souvent des files de voitures pleines de monde et de richesses.Nattes, étoffes, cochons.. Rien n’est trop beau pour le communiant, d’autant plus s’il s’agit du premier né d’une famille.
  1 539 716 461

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play