publicité

Grève à la Caisse des Prestations Sociales de Wallis et Futuna : report du versement des prestations

Première conséquence de la grève, le report du versement des prestations familiales. C'est le premier mouvement de l'histoire de la CPSWF. La grève a débuté ce mercredi 23 janvier 2019. 6 points figurent dans le cahier de revendications du syndicat CFDT.

Piquet de grève devant la CPSWF © Fatima Maniulua
© Fatima Maniulua Piquet de grève devant la CPSWF
  • Fatima Maniulua
  • Publié le , mis à jour le
C'est via un communiqué que la direction de la CPSWF informe les prestataires. En raison du mouvement de grève, le versement des prestations familiales initialement prévu ce jeudi 24 et ce vendredi 25 janvier 2019 est annulé et reporté à une date non encore communiqué.  Attention cela concerne uniquement Wallis. A Futuna les versements se font normalement selon la direction de la CPSWF.

Les raisons de la grève :

La prime de fin d’année est la première revendication des grévistes du syndicat CFDT de la CPSWF. Une prime qui est aujourd’hui à 2% du salaire brut annuel. Une discrimination selon eux par rapport à celle du directeur qui est de 8.4% : 4% de prime fixe +4% de prime variable. Les agents  ont demandé une augmentation à 4% au conseil d’administration. Une demande rejetée le 10 décembre 2018.

Néanmoins selon le directeur Gabriel Bares, le conseil d'administration a laissé une porte ouverte pour une prime de résultat c'est-à-dire, que les primes dépendront des résultats de la caisse.

La deuxième revendication concerne la valeur du point. Dans la convention de la caisse, le point qui est aujourd’hui toujours à 1000 francs pacifique n’a pas été revu depuis 1 an et 5 mois.

Autre revendication, la titularisation de 2 contractuelles qui travaillent à la caisse depuis 1 an et demi.
Ils demandent également la transparence et l’agrandissement des locaux.

Le dernier point concerne l’intégration d’un agent qui a été détaché de l’administration supérieure et qui travaille depuis 25 ans à la caisse de prestations.

Pour l’instant, la caisse de prestations est toujours ouverte malgré le mouvement.

Une première grève en 40 ans d’existence.

Une réunion entre syndicat, direction et inspection du travail s'est tenue ce jeudi 24 janvier 2019:
Les premières négociations n'ont rien donné

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play