publicité

Infrastructures : Cartographier l’aéroport de Wallis

Mettre à jour la topographie de l'aéroport de Hihifo et ses environs, c'est l'objectif à atteindre de la mission commanditée par l'aviation civile du Territoire. Cette opération a lieu tous les cinq ans afin d'assurer une meilleure sécurité à l'atterrissage et au décollage de tout appareil.

© WF1
© WF1
  • WF la 1ère
  • Publié le
L'aviation civile a  fait appel à une société privée basée en Nouvelle Calédonie spécialisée dans le domaine pour établir une nouvelle carte de l’aéroport de Hihifo.

Cette opération a été menée régulièrement auparavant par les géomètres, aujourd’hui, un drone est utilisé pour cette cartographie de l’aéroport. Depuis la semaine dernière, les deux experts de la société privée calédonienne ont sillonné Wallis via le drone près de 3000 hectares.

Objectif : Détecter tous les obstacles dangereux pour les airbus et les twin-otter selon Luc Collet : directeur du service d’état de l’aviation civile du territoire :
 

Nous réalisons une mise à jour, parce que nous avons eu des plans d’obstacles relevés il y a quelques années. Aujourd’hui, nous remettons cela à jour avec des moyens modernes.

La mise à jour, c'est tous les cinq ans de tout ce qui est obstacles. En ce moment, nous faisons une grosse campagne pour avoir une base et ici on n’en a pas beaucoup par rapport en métropole. Ces cartes permettront aux pilotes d’avoir toutes les informations disponibles de l’aéroport : Frédéric Valade : responsable technique de "drone pacifique services sarl "


Les experts s’envoleront la semaine prochaine à Futuna ou le drone sera activé pour cartographier l’aérodrome de Vele. A l’issue de cette mission, la nouvelle cartographie sera délivrée à l’aviation civile vers fin mai.  

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play