publicité

Samoa 2019 : L’or et l’argent en athlétisme, les volleyeurs en finale

Quelle journée! Après deux jours creux, Wallis et Futuna se retrouvent avec deux médailles supplémentaires grâce au lancer de disque, ce jeudi 18 juillet. En demi-finale, les volleyeurs battent Samoa à domicile et gagnent leur place pour la finale contre Tahiti.
 

  • Par Stéphanie Vili
  • Publié le
Le sport réserve bien des surprises et ce jeudi 18 juillet est peut-être le signe que notre délégation n’en a pas fini avec sa course à l’excellence. Wallis et Futuna affiche maintenant un palmarès de 10 médailles dont 3 d’or. Le territoire doit sa troisième médaille d’or au lancé de disque d’un jeune homme de 17 ans arrivé de métropole la veille de la compétition. Avec un jet propulsé à 50m03, Stéphen Mailagi bat son record personnel et décroche sa première médaille d’or en Jeux du Pacifique. Dans cette discipline, le podium aurait pu être exclusivement wallisien, mais Kusitino Hoarau, le troisième compétiteur du fenua en disque n’a pas été en finale. Selevasio Vala’o obtient l’argent grâce à une performance de 49m54. Loin de son record personnel, 55m mais une belle médaille et plus d’assurance pour les épreuves de lancer de poids, ce vendredi 19 juillet à 15h45. Le même jour auront lieu les épreuves de triple saut à 15h30 et la course sur 4 fois 400m à 17h40.

Nos volleyeurs en finale contre Tahiti après un match serré


En demi-finale masculine de volley-ball, quel match!!! Dans la salle comble, une ambiance de feu. Wallis et Futuna ont battu difficilement les samoans, 3 sets à 1. Pour le libéro Vitali Tupou,  cette confrontation a été la plus difficile depuis le début de ces jeux. Chez eux, les samoans avaient une foule de supporteurs et les wallisiens ont du jouer sous les huées à de nombreuses reprises. Les larmes aux yeux après le dernier set, Glenn Tuifua et ses coéquipiers gagnent leur place en finale contre Tahiti. En route pour un quatrième titre de champion avec de surcroît la même affiche que 2007, l’année où tout a commencé pour nos volleyeurs. Tahiti est le seul adversaire contre lequel nos tama ont perdu depuis le début de ces jeux. Confiant, l’entraîneur Paulo Masei dit avoir plus d’un tour dans son sac. Il va falloir travailler le bloc et ces quelques jours avant la finale Samedi 20 juillet seront consacrés à l’amélioration du mental. Ce sera le choc de la dernière chance et la boucle sera bouclée pour le capitaine Tuifua. Il mesure le chemin parcouru et à 31 ans il estime qu’il est temps de laisser la place aux jeunes générations. 
Soutenus par tout le fenua, les volleyeurs ont tenu à rajouter ceci par le biais de Glenn Tuifua :

« Merci à tous de nous soutenir de près comme de loin. On voit tous vos commentaires sur le net et ça nous fait chaud au cœur, merci Uvea mo Futuna! On va se battre pour garder cette médaille d’or à la maison, on a peur de rien! »

Sur le même thème

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play