publicité

Samoa 2019 : Pas de médailles en athlétisme et des surprises au volley-ball

Les volleyeuses sont premières de leur poule alors que leurs homologues masculins sont battus par Tahiti. En athlétisme, les rencontres continuent sans médailles ce mardi 16 juillet.
 

© mélodie uhilamoafa sione
© mélodie uhilamoafa sione
  • Par Stéphanie Vili
  • Publié le
Ce mardi Les volleyeurs ont perdu contre Tahiti, 3 sets à 0. Un choc pour les triple champions du Pacifique. Ils gagnent toutefois leur place en quart-de-finale. L’adversaire n’est pas encore connu mais la sélection masculine jouera le lendemain Mercredi 17 juillet à 17h30 sauf changement.

La grande surprise vient de la jeune équipe de volley féminine. Elles poursuivent sur leur lancée en battant les îles Salomon 3 sets à 0. La capitaine Malia Tameha et ses coéquipières sont première de leur poule après un parcours sans fautes. Elles accèdent directement à la demie-finale dès mercredi 17 juillet contre Tahiti.
 

L’athlétisme reste difficilement dans la course


Pour son deuxième jour de jeux, l’athlétisme connaît une petite baisse de régime après la médaille d’or remportée la veille au javelot par Felise Vahai-Sosaia. 
Au saut en hauteur, Victor Dabrion s’arrête à 1m80, à 5cm de son record personnel. Il est loin derrière les papous. Dans leur élément, ils s’imposent avec des sauts à plus d’1m90. Après un soucis de chaussures, il a été difficile pour Victor Dabrion de rester concentré. Il avoue avoir connu de meilleures conditions et reconnaît avoir lutté pour obtenir la troisième place. S’il n’a pas atteint cet objectif, le jeune athlète avoue se fierté de participer à la compétition et ainsi de pouvoir côtoyer les plus grands athlètes de la région.
Pas de médaille non plus dans la catégorie handisport. Falemanu Aveuki a été le seul représentant du fenua. Pour son seul jour de compétition, il est déçu de ses faibles performances en javelot. Il a réalisé un meilleur jet à 36m94 dans sa discipline de prédilection, alors qu’il peut lancer jusqu’à plus de 45m. A la course sur 100mètres, Aveuki ne passe pas les qualifications. La faute à un manque de technicité ou  à un excès de stress nous dit-il. Il est déterminé à multiplier les entraînements une fois rentré au fenua. 

Le décathlon a présenté ses dernières épreuves ce mardi. Même si Sililo Kivalu et Magonitalanoa Tauvale ont battu leurs records personnels en réalisant des scores encourageants, ils terminent respectivement à la 5ème et à la 6ème place sur 10.

Notre délégation d’athlétisme continue mercredi 17 juillet dès 16h avec le saut à la perche et la course sur 1500mètres.
 

Sur le même thème

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play