publicité

Samoa 2019: Première médaille en va’a pour Wallis et Futuna

Les rameurs ont décroché la première médaille de Wallis et Futuna en v12. De l’argent après une belle performance à une seconde de celle des calédoniens. Lors des précédents jeux de 2015, notre délégation avait obtenu le bronze dans cette même discipline.

  • Par Stéphanie Vili
  • Publié le
Sur la Mulifanua Bay, 6 médailles étaient en jeu ce mardi 09 juillet. Elles concernaient les épreuves de V12 chez les hommes et les femmes. Tiki Siakinu’u et son équipe ont terminé la course en seconde position en 1mn50s06. Alors qu’ils étaient premiers, les wallisiens ont en un instant d’hésitation permis à la Nouvelle-Calédonie de les devancer. Les « cagous » s’offrent l’or avec 1mn49s43 au chrono.
Fidji referme le podium, 1mn51s03. Malgré le dépôt d’une réclamation, la sélection masculine de Tahiti a terminé 4ème.
Lors de la remise des médailles, c’est l’émotion. La Nouvelle-Calédonie entend son hymne pour la première fois lors d’une compétition de v12 hommes. A sa droite, Wallis et Futuna fière de sa médaille d’argent et surtout d’avoir fait mieux qu’en 2015.

Chez les dames, le v12 des tahitiennes a fait la différence sur le plan d’eau. Un coup de rame maîtrisé, l’endurance des gagnantes, c’est sans surprise qu’elles ont fini premières, reprenant la médaille d’or jusqu’ici détenue par la Papouasie. Les anciennes championnes obtiennent l’or. Les samoanes ont le bronze. Une demie-seconde. C’est l’écart infime qui a séparé les Samoa de Wallis et Futuna. Le chrono ne pardonne pas, la sélection féminine du fenua finit 4ème. Le coeur gros mais des étoiles dans les yeux. La plupart de ces rameuses se sont lancées dans l’aventure va’a il y a moins d’un an. 

Ce premier jour de compétition de va’a a été marqué par de très bonnes performances de la part de nos rameurs. Un meilleur chrono chez les hommes mais aussi chez les femmes. 
En V1 500 mètres, la wallisienne Alida Mele Préssensé a surpris positivement ses collègues. Pour sa première compétition de va’a, elle est arrivée en demi-finale de V1 tout en disputant les épreuves de v12 et de v6. La finale féminine de V1 est ce Mercredi 10 juillet.
La finale hommes a lieu le même jour. Jacky Tuakoifenua y a gagné sa place avec un temps de 2mn20s87. Sur 6  rameurs, il devra notamment se mesurer au tahitien Kévin Ceran-Jérusalemy, le champion du monde en titre. 

Un mercredi qui s’annonce chargé avec également les finales de V6 500 mètres. Les femmes se sont arrêté en demie-finale, elles comptent désormais sur la ténacité de la sélection masculine pour espérer ramener d’autres médailles pour Wallis et Futuna.

D’autant que les épreuves de qualifications ainsi que les finales de v6 sur 1500 mètres. Quatre médailles à décrocher pour les rameurs de Wallis et Futuna ce mercredi 10 juillet.

 

Sur le même thème

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play