wallis & futuna
info locale

Violences : les parents d'élèves interpellent les autorités de Wallis et Futuna

violence
violence lycée vidéo
Face aux violences qui perdurent dans les établissements, les comités de parents d'élèves de Wallis tirent la sonnette d'alarme. Vendredi 26 octobre 2019, ils ont d'abord rencontré la chefferie du palais Sagato Soane puis celle du roi Mautamakia. L'objectif de ces rencontres est d'avoir le soutien des instances coutumières dans leur combat contre les violences constatées dans les établissements scolaires mais surtout au  lycée d'Etat.

Les échanges ont fait émerger plusieurs problèmes comme l'introduction et la consommation d'alcool et de drogue dans les établissements. A côté de cela, ils pointent l'insuffisance de surveillance facilitant les intrusions. Kalae Kivalu a invité chaque chef de village à mener des opérations de sensibilisation à travers leurs réunions de village et propose une rencontre officielle rassemblant toutes les instances de ce territoire pour mettre en place rapidement des dispositifs de lutte efficaces. De même, une rencontre est prévue ce lundi 28 octobre 2019 au lycée à l'occasion de la rentrée des vacances.

Parmi les propositions, les parents d'élèves et la chefferie évoquent l'interdiction du téléphone portable dans les établissements et la vente d'alcool aux mineurs. Consternés, les parents tentent de rattraper le coup, c'est une question de vie ou de mort disent-ils. Sur la toile, les vidéos les plus partagées sont celles représentant des bagarres et autres violences au lycée ou au collège. Le point sur la situation dans ce reportage de Leone Vaitano'a et Lafaela Liufau:
©wallisfutuna

 
Publicité