publicité

Accord particuler entre Wallis et Futuna et Nouvelle Calédonie : signature de la convention de coopération pour le recrutement des enseignants du 1er degré

La convention de coopération entre le territoire et la Nouvelle Calédonie pour le recrutement des enseignants du premier degré a été signée ce vendredi 19 janvier 2018 à 12h00 pour les trois années à venir.

  • Par Fatima Maniulua
  • Publié le

Ce vendredi 19 janvier 2018 à 12h00, les autorités locales de Wallis et Futuna ont signé la convention cadre de coopération pour le recrutement des enseignants du premier degré pour les trois années à venir

Cette convention a été signée à l'administration supérieure par quatre signataires, le préfet Jean Francis Treffel, représentant de l'Etat, David Vergé, président de l'assemblée territoriale, Annick Baillou, vice-rectrice et Monseigneur Ghislain de Rasilly, représentant de l'enseignement catholique. 

Cette convention est pluriannuelle, et était en négociation depuis 2015. Elle n'a pu aboutir qu'en ce début d'année.
Elle est signée en préalable avec le renouvellement des accords particuliers qui sont attendus dans le courant du premier semestre 2018.


Les sept exemplaires de la convention seront transmis en Nouvelle Calédonie pour être signés par les autorités calédoniennes qui ont déjà donné leur accord. 

"L'idée est que les instituteurs stagiaires puissent bénéficier dans le cadre des accords particuliers, qui sont en cours de renouvellement, de l'aide de la Nouvelle Calédonie pour leur formation" déclare le préfet Jean Francis Treffel. 

Les deux candidats reçus au dernier concours de recrutement des enseignants de Wallis et Futuna du premier degré en fin d'année 2017, pourront suivre leur première année de formation en Nouvelle Calédonie à la rentrée scolaire 2018. 





Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play