publicité

Meeting d'athlétisme : Pluie de records sur la piste de Baie-Mahault

Le meeting international d'athlétisme 2016 Région Guadeloupe a tenu toutes ses promesses... Pas moins de 6 records du meeting ont été battus, dans le soirée, et certains athlètes ont réalisé les minimas pour les Jeux Olympiques. 

© R. LAURENT
© R. LAURENT
  • Yasmina Yacou et Olivier Lancien
  • Publié le
Le public a vibré, le public a encouragé... Le public a salué les performances des athlètes présents à cette 12 édition du Meeting international d'athlétisme. Un plateau de choix a pu exprimer toute sa puissance, en attendant les Jeux olympiques de Rio dans quelques semaines. Une puissance telle que pas moins de 6 records du meeting ont été balayés... 

Asafa Powell, une première course plus que convaincante...

Dans l’épreuve reine, le 100 mètres, le Jamaïcain Asafa Powel a dominé les débats, il a même battu le record du Meeting de Baie-Mahault. Record qu'il avait lui-même établi l'an dernier. Le sprinter remporte ce 100 mètres en 10"04, c’est le nouveau record du rendez-vous guadeloupéen.
Le sprinteur jamaïcain après sa victoire sur le 100 m. © Ch. Théophile
Asafa Powel qui se prépare pour les J.O après avoir dominé le 200 mètres chez lui à Kingston il y a une semaine en 20 secondes 45, il confirme qu’il veut s’aligner sur le 100 mètres et sur le 110 mètres haies, mais il y a encore l’épreuve des qualifications à passer. Et pas facile quand on est jamaïcain de se dire déjà à Rio, même si on tutoie les sommets mondiaux en terme de performances, parce qu’en Jamaïque il y en a qui courent encore plus vite.

Kirani James, le roi incontesté du 400 mètres 

Kirani James, Champion Olympique et Champion du monde en titre, n'était pas venu pour jouer les figurants. Le jeune Grenadien, dont le record personnel est de 43"74 sur sa distance fétiche, le 400 mètres, impressionne par sa progression et ses résultats. Il n'est d'ailleurs pas si loin que ça du record du monde, détenu depuis 17 ans, par l'Américain Michael Johnson.
© Ch. Théophile
Il a inscrit son nom au palmarès du meeting, hier soir, en pulvérisant le précédent record, de 44"34, détenu par l'Américain Lashawn Merritt, qui a préféré se concentrer sur le 200 mètres.Le jeune athlète a donc remporté le 400 mètres en 44"15.
Un chrono qu'il a pris avec le sourire. "
Je me sens bien. Notre séjour ici se passe bien et je suis très content d'avoir pris part à ce meeting. Je vais continuer à me préparer pour être encore plus fort pour les Jeux. Mon objectif, c'est de bien représenter mon pays, mais également d'aller chercher la victoire à Rio".

Lashawn Merritt, ou la science du 200 mètres

Sur la dernière épreuve de la soirée, le spectacle était également au rendez-vous... Pas de détails pour Lashawn Merritt qui a pu, à nouveau, inscrire son nom sur les tablettes du meeting, sur le 200 mètres. Il s'est imposé en 20"15, devant son compatriote Beejay Lee et le Canadien André DeGrasse, figure montante de l'athlétisme international. Un nouveau record pour l'Américain.
© Ch. Théophile
 
"J'ai quand même déjà couru plus vite cette année, mais, le but était de voir ce que je pouvais faire sur cette distance. Je veux courir plus de 200 mètres, cette année, et trouver mes automatismes. Entendre Tommie Smith (le parrain du meeting) dire que j'ai créé une science du 200 mètres me flatte. Je n'en fais pas beaucoup, mais plus j'en fait et plus je me sens bien".

Des records en pagaille...

Les femmes ont également assuré le spectacle... Dans le 400 mètres, l'Américaine Francesca McCorory a surclassé ses concurrentes en s'imposant en 50"73, effaçant au passage le précédent record de la Cubaine Indira Johnson (50"94). Marie Gayot, la Française monte sur la troisième marche du podium 3ème, en 52"57.
En 2ème position, une autre Américaine, Kata Funderburk qui réalise 52"51. 
La sprinteuse English Gardner © Ch. Théophile
Un peu plus tôt, c'est sur le 100 mètres féminin qu'un nouveau record du meeting était battu. English Gardner, s'est imposée, dans un sprint explosif, en 11"04,
La championne du 100m Haies, Kristi Castlin © Ch. Théophile
devant deux de ses compatriotes, Alexandria Anderson (11"28) et Shalonda Solomon (11"36). Elle efface donc le nom de Christine Arron, qui détenait le record du meeting sur cette distance depuis 2004. 

Les Américains, très nombreux, cette année, ont fait le show... Sur le 100 m Haies, Kristi Castlin, remporte d'une courte tête la course, dans une finale presque exculsivement américaine. Elle en profite, au passage, pour s'octroyer le record du meeting. Cela se joue à un cheveu. Elle réalise 12"69... L'ancien record de Damu Cherry était lui de 12"70. Sharika Nelvis et Queen Harrison complètent le podium. Chrystie Lange, seule Guadeloupéenne de la course, se classe à la 8ème place. 

Tous les résultats de la 12ème édition du meeting international d'athlétisme Région Guadeloupe, en cliquant ici.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play