publicité

Le Congrès du 14 octobre va réunir les 77 élus de Guyane

Le congrès des élus de Guyane se rapproche. Les conseillers territoriaux, parlementaires et maires sont attendus ce samedi 14 octobre dans les locaux de la Collectivité Territoriale de Guyane à Cayenne. Instance de débat ce congrès servira de rampe de lancement aux prochains états généraux.

Le siège de la Collectivité Territoriale de Guyane à Cayenne © CL
© CL Le siège de la Collectivité Territoriale de Guyane à Cayenne
  • Charly Torres
  • Publié le
La Guyane, a été la première collectivité d’outremer à organiser le Congrès de façon informelle sous l’impulsion d' Antoine Karam alors président de Région et d'Andrée Lecante, président du Conseil Général. A cette époque le Congrès n'intégrait ni les maires et les parlementaires, ils ne jouaient qu'un rôle consultatif. De ces débats en février 1999, il ressortira le fameux document d’orientation d’un pacte de développement pour la Guyane. Un document fondateur qui ouvrait la voie vers l’évolution institutionnelle.
 
La question de l’université de plein exercice en Guyane a également été débattue en Congrès. Il fut, alors, le théâtre d’une confrontation entre partisans d’une structure de plein exercice et ceux de la création d’un GIP, un groupement d’intérêt public, en attendant l’autonomie attendue. C'était en 2013. 
 
Évolution oblige : les résolutions du congrès ne sont validées aujourd’hui que par la seule CTG et non plus par les deux anciennes collectivités. Des résolutions votées, par ailleurs, par l’ensemble des élus. Le Congrès est donc composé des 22 maires , des 2 députés, des 2 sénateurs et des 51 conseillers de l'assemblée de Guyane. Un changement sensé leur conférer plus de poids et de force et cela avant l’élaboration, aux états généraux, du futur projet de société pour la Guyane.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play