publicité

Direct : les comptes de la CTM au coeur des débats!

La plénière de la CTM de ce mardi 29 mars risque d’être animée. Les élus examineront les comptes administratifs des ex région et département pour l’exercice 2015. Majorité et opposition s'affrontent déjà depuis plusieurs jours sur la nature déficitaire ou exédentaire des comptes.

L'hôtel de la Collectivité Territoriale de Martinique à Fort-de-France © Martinique 1ère
© Martinique 1ère L'hôtel de la Collectivité Territoriale de Martinique à Fort-de-France
  • Pedro Monnerville avec K.L.
  • Publié le , mis à jour le
Le Direct
Déficit ou excédent ? Et de combien de millions d'euros? Ce sera à coup sur la valse des chiffres ce mardi (29 mars) lors de la plénière de l'Assemblée de la Collectivité Territoriale de Martinique.  

Les échanges s’annoncent âpres. Les membre du Gran Sanblé pou Ba Péy-i a An Chans, groupe majoritaire de la CTM  parlent de bombe financière laissée par Serge Letchimy, l’ancien président de région et son équipe.

88 millions de déficit ?

L’examen des résultats des deux comptes administratifs de l’exercice 2015, des ex Conseil général et ex Conseil régional laisse apparaître selon la majorité actuelle, un déficit cumulé de près de 88 millions d’euros.

Le camp majoritaire précise qu'il s'agit de 8 millions d'euros pour l’ex Conseil général et  80 millions pour l’ex Conseil régional. Une charge qui grèverait le fonctionnement de la collectivité.

Dans une tribune publiée vendredi (25 mars) Daniel Marie-Sainte, Conseiller Exécutif, précise par ailleurs que "le déficit dans le compte de gestion du payeur régional est de 12,9 millions d’euros"

9,8 millions d'excédent ?

Du côté de l’opposition, on crie au mensonge. "Il n’existe pas de déficit" clame-t-on. Les membres de Ensemble pour une Martinique Nouvelle brandissent comme réponse un courrier transmis par les autorités de l’État qui précise des comptes excédentaires des deux ex collectivités. 

Les excédents seraient de 5,5 millions d'euros pour l'ex Conseil régional, et de un peu plus de 4,3 millions euros pour l’ex Conseil général, soit au total un excédent cumulé de près de 9,8 millions d'euros.

Dans ce même courrier, il serait mentionné "le solde de trésorerie de la CTM au 31 janvier 2016 soit 96 420 759,35 euros et celui du 17 février de 58 731 660, 71 euros", selon Jean-Claude Duverger, Conseiller à l’Assemblée de la Collectivité territoriale de Martinique, chef de file du groupe Ensemble pour une Martinique Nouvelle (EPMN).
 
Les conseillers de l’opposition qui réclament à corps et à cris que ce courrier de l’État attestant de leur bonne foi soit rendu publique aux élus mais aussi à l’ensemble des martiniquais, et cela avant l’ouverture des débats ce mardi.
L'audit juge de paix ?

Annoncé à l'arrivée au pouvoir de l'actuelle majorité, un audit financier et humain des deux anciennes collectivités, Région et Département, sera réalisé dans les mois à venir. L'appel d'offre a été lancé le 12 mars 2016 et court jusqu'au 31 mars.

Le prestataire choisi devra étudier "les politiques publiques  mises en œuvre par le  l’ex Conseil Régional (CR) et l’ex Conseil Général (CG) depuis 2009", dit le cahier des charges.

Par ailleurs, en plus d'une analyse de la masse salariale, du recrutement et de l'organisation du personnel, il est demandé "au prestataire de proposer trois scénari d’organisation fonctionnelle et structurelle qui devront être ensuite déclinés en organigramme."

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play