publicité

Séquence protocolaire pour la ministre des Outre-mer

Annick Girardin, ministre des Outre-mer, entamait ce lundi sa visite de cinq jours en Nouvelle-Calédonie par une journée marathon à Nouméa, à la fois très politique et très protocolaire.

Rencontre avec les membres du gouvernement. © NC 1ère / Dave Wahéo-Hnasson
© NC 1ère / Dave Wahéo-Hnasson Rencontre avec les membres du gouvernement.
  • Isabelle Peltier, Dave Wahéo-Hnasson et Jeannette Peteisi avec F.T.
  • Publié le , mis à jour le
[MISE A JOUR DE LUNDI, 21 HEURES]

Rencontres au gouvernement, visite au Congrès, entretien à la province Sud, passage au sénat coutumier… Annick Girardin a commencé lundi matin à enchaîner les rendez-vous protocolaires et politiques à Nouméa. Pour son premier déplacement en outre-mer depuis sa nomination rue Oudinot, la ministre a confirmé que la Nouvelle-Calédonie était un sujet prioritaire pour le gouvernement français. Voici quelques mots lors de la cérémonie qui a ouvert la journée, place Bir-Hakeim. A savoir les honneurs militaires et le dépôt de gerbe en présence des élus et des corps constitués.
Annick Girardin débutant sa visite à Nouméa


Les grands sujets survolés

Le cortège ministériel a ensuite pris la direction de la route des Artifices, pour une séquence d’un peu plus d’une heure. Elle s'est ouverte par un entretien privé avec le président du gouvernement, Philippe Germain, et s'est poursuivie sur une réunion de collégialité avec l’ensemble des membres de l’exécutif. L’occasion d’évoquer les grands sujets, comme le développement économique, la jeunesse, la sécurité, l’éducation ou encore la défiscalisation. Ecoutez Philippe Germain.
Philippe Germain après avoir reçu la ministre


«Le pluralisme est une vraie richesse»

La question du nickel, et notamment la situation de Vale NC, a bien sûr été longuement évoquée. Annick Girardin a rejoint alors le boulevard Vauban pour la troisième étape de la journée, étape qui a été prolongée : le passage au Congrès afin d'y rencontrer le bureau de l'institution, tout juste renouvelé, ainsi que les présidents des groupes politiques. «Le pluralisme est une vraie richesse», a réagi la ministre. 
Annick Girardin avec le bureau du Congrès

 

«Tempérament» et «humilité»

Thierry Santa, le président du Congrès, évoque pour sa part une personnalité mêlant «tempérament» et «humilité».
Thierry Santa à propos de la ministre


Prendre en compte les conseils

L’après-midi a mené la ministre au sénat coutumier, à Nouville. Outre le geste d'accueil et la découverte de la case, le président Joanny Chaouri a insisté sur certains sujets. Comme la liste référendaire, ou la sépulture du grand chef Ataï. Ecoutez le reportage d'Isabelle Peltier.
Au sénat coutumier


Questions de société

Tout au long de cette première journée, il s’est aussi agi de réaffirmer la présence de l’Etat sur les questions de société. A l’hôtel de ville de Nouméa, la maire Sonia Lagarde a interpellé Annick Girardin sur la délinquance.
Sonia Lagarde sur la visite ministérielle


Finances, nickel et avenir institutionnel

La ministre s’est également entretenue avec le président de la province Sud. Philippe Michel a soulevé trois points majeurs.
Les trois points de Philippe Michel


Un versement d'1,7 milliard 

Annick Girardin a annoncé au passage que 14 millions d’euros venaient d’être versés aux collectivités calédoniennes. Presqu’1,7 milliard CFP qui correspond à une première tranche attendue dans le cadre des contrats de développement. 

Le résumé de ce premier jour également diffusé au journal télévisé du lundi 24 juillet. 
1ERE JOURNEE MARATHON GIRARDIN

 


Sur le même thème

  • politique

    La ministre des Outre-mer accueillie à Koné

    Annick Girardin a dédié aux enjeux de la province Nord son deuxième jour de visite en Nouvelle-Calédonie. La nouvelle ministre des Outre-mer en a rencontré le président à Koné, avant de visiter le régiment de service militaire adapté et l'usine de KNS.

  • politique

    La ministre des Outre-mer explore le Nord

    Le deuxième jour de visite officielle en Nouvelle-Calédonie mènera Annick Girardin à Koné, essentiellement. La ministre des Outre-mer est attendue ce matin à l’hôtel de province Nord, au régiment de service militaire adapté, puis à l’usine KNS.

  • politique

    L’élection des deux députés calédoniens enfin définitive ?

    Le Conseil constitutionnel a traité et rejeté en fin de semaine une cinquantaine de recours qui avaient été déposés suite aux élections législatives. Philippe Gomès a «bénéficié» de cette première vague de décisions. Mais Philippe Dunoyer est toujours dans l’attente.

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play