publicité

Qui sera le nouveau président du Congrès ?

Le président et le bureau du Congrès de la Nouvelle-Calédonie seront élus demain. Au-delà de la personnalité du maître du perchoir, cette élection devrait entériner la recomposition de l’échiquier politique après les législatives. Si Thierry Santa part favori, il faudra compter avec la concurrence.

Thierry Santa préside le Congrès depuis le 16 juillet 2015. © NC 1ère
© NC 1ère Thierry Santa préside le Congrès depuis le 16 juillet 2015.
  • Angélique Souche (F.T.)
  • Publié le , mis à jour le
Les choses devaient se confirmer aujourd’hui, à 9 heures, la limite pour le dépôt des listes. Mais le scénario le plus probable pour l’élection au perchoir du boulevard Vauban, demain matin, opposerait trois hommes. Thierry Santa, candidat du Rassemblement et a priori de Calédonie Ensemble au nom de la plate-forme scellée dans l’entre-deux-tours des législatives. Grégoire Bernut, qui serait le candidat des exclus de la dite plate-forme loyaliste. Et enfin, Roch Wamytan, candidat unique des deux groupes indépendantistes au Congrès, l’UC-FLNKS et Nationalistes, et l’UNI.
 

Trois tours

L’élection du président se présente comme un scrutin à bulletin secret en trois tours. Si aucun candidat n’obtient la majorité absolue, soit 28 voix au bout de deux tours, on procède à un troisième tour, à la majorité relative, cette fois. Alors la question est de savoir si Sonia Backès et ses soutiens maintiendront leur candidat, Grégoire Bernut, jusqu’au bout, prenant ainsi le risque arithmétique de faire élire le candidat indépendantiste…
 

Création d'un groupe

Il y a fort à parier que non. Mais la scission loyaliste devrait malgré tout être soulignée, sur les bancs du Congrès, par la création attendue d’un groupe autour de Sonia Backès. Lequel, grâce au probable ralliement de Nicole Andréa-Song, comptera les six élus nécessaires pour exister dans l’institution, présenter une liste pour l’élection prochaine du gouvernement et être représenté au comité des signataires.
Reste à savoir si, en face, les tenants de la plate-forme – Calédonie Ensemble, le Rassemblement et le MPC - iront au bout de leur démarche et présenteront un groupe uni. Ou s’ils se contenteront d’une alliance de circonstance. 

Vous pourrez suivre le renouvellement du bureau du Congrès en direct sur NC 1ère, demain, à partir de 9 heures.
 
 

Sur le même thème

  • politique

    La plate-forme loyaliste transformée en groupe unique au Congrès

    Thierry Santa, Roch Wamytan et Grégoire Bernut tenteront de décrocher ce mercredi la présidence du Congrès de la Nouvelle-Calédonie, où les loyalistes seront désormais représentés par deux groupes. Mardi après-midi, la plate-forme apparue aux législatives a présenté le sien, fort de 23 élus.

  • politique

    L’élection au Congrès vue par les indépendantistes

    Sylvain Pabouty s’exprimait ce mardi matin sur l’élection de ce mercredi, au Congrès de la Nouvelle-Calédonie. Invité de notre antenne radio, l’élu du groupe UC-FLNKS et Nationalistes a évoqué les enjeux, pour les indépendantistes, de ce renouvellement du bureau et du président.

  • politique

    Un groupe «Les Républicains calédoniens» au Congrès

    Attendu, et confirmé aujourd'hui : l'élue non indépendantiste Sonia Backès et cinq autres membres du Congrès de la Nouvelle-Calédonie constituent un nouveau groupe politique au sein de l'hémicycle. Il portera la candidature de Grégoire Bernut pour succéder à Thierry Santa au perchoir. 

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play