publicité

Pêche, CPS et Assises des Outre-mer : les dossiers qui attendent Annick Girardin à Saint-Pierre et Miquelon [ENJEUX]

La ministre des Outre-mer doit atterrir à l’aéroport Pointe blanche peu avant minuit ce mercredi. Annick Girardin est attendue sur trois dossiers : l’avenir de la pêche, les Assises des Outre-mer et la caisse de prévoyance sociale.

Vue de Saint-Pierre © CB
© CB Vue de Saint-Pierre
  • Par Cécile Baquey
  • Publié le

#1 Les Assises des Outre-mer

Lancées le 4 octobre dernier au ministère des Outre-mer à Paris, les Assises des Outre-mer ont pour objectif de mettre au point un programme concret. Pendant sept mois, à travers des ateliers qui se dérouleront dans les collectivités et départements d’Outre-mer, une consultation du public sur internet et un appel à projet, un livre bleu sera publié. Ce livre sera "la bible" des mesures à mettre en place pour les Outre-mer.

© DR
© DR

Annick Girardin compte beaucoup sur cette méthode participative pour créer un nouvel élan pour les Outre-mer. Toutefois les Etats généraux lancés en 2009 sous la présidence Sarkozy, un peu dans le même esprit, n’avaient pas vraiment changé la donne. La ministre des Outre-mer va donc devoir argumenter et expliquer sa  méthode. C’est ce qu’elle va s’employer à faire à Saint-Pierre et Miquelon où elle participera à la réunion du comité local d’orientation des assises.

Calendrier des Assises des Outre-mer
Calendrier des Assises des Outre-mer

Elle pourra se rendre compte très concrètement de la mise en place des ateliers ouverts au public.  Annick Girardin assistera à trois d’entre eux. Le premier, jeudi 19 octobre, se tiendra à Saint-Pierre sur le financement de l’économie de l’archipel. Le second aura lieu à Miquelon vendredi 20 octobre et portera sur le développement économique. De retour à Saint-Pierre, Annick Girardin assistera à un atelier sur le thème de la jeunesse ce vendredi 20 octobre. 

#2 L’avenir de la pêche

A Saint-Pierre et Miquelon, la ministre est très attendue sur l’avenir de la pêche ou si l’on utilise le jargon ministériel sur le thème de "l’économie bleue". Annick Girardin ira donc visiter d’abord à Saint-Pierre ce jeudi 18 octobre l’unité de traitement des holothuries. 

Unité de traitement des holothuries © CB
© CB Unité de traitement des holothuries

Le 8 août dernier, Annick Girardin avait pu découvrir cette usine de transformation des concombres de mer inaugurée le 27 juillet dernier à Saint-Pierre dans les anciens locaux des Nouvelles Pêcheries. Depuis sa visite l’unité est entrée en fonctionnement. Les concombres de mer sont très demandés par le marché asiatique et représentent pour Saint-Pierre une nouvelle source d’emplois et de revenus.

A Miquelon, la ministre des Outre-mer ira rendre visite au personnel de l’usine de la Société nouvelle des pêches de Miquelon (SNPM) ce vendredi 20 octobre.

#3 La caisse de prévoyance sociale

Samedi 21 octobre, Annick Girardin va rencontrer le conseil d’administration de la CPS, la caisse de prévoyance sociale qui a traversé une crise de fonctionnement en début d’année 2017.

Caisse de Prévoyance Sociale © CB
© CB Caisse de Prévoyance Sociale

Le gouvernement précédent a souhaité rapprocher par ordonnance le système de sécurité sociale administré par la CPS, du système national. Ce changement impliquait au départ une augmentation progressive des cotisations patronales.

Le MEDEF de Saint-Pierre et Miquelon avait alors qualifié de "crime économique" cette réforme. Les conseils d’administration de la CPS, de la CACIMA et le syndicat FO y étaient également hostiles.  L’ordonnance n’a finalement pas été adoptée et l’avenir et surtout le fonctionnement de la CPS reste donc à clarifier.


Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play