publicité

Philatélie : le programme 2017 de Saint-Pierre et Miquelon

Le programme philatélique de l'année comporte 19 timbres en 13 parutions. Le patrimoine, la faune ou encore l'événement Ternua 2017 y sont représentés. 

Patrick Dérible, Anne Dérible, Joël Lemaine ou Michèle Foliot ont contribué au programme philatélique 2017. © La Poste
© La Poste Patrick Dérible, Anne Dérible, Joël Lemaine ou Michèle Foliot ont contribué au programme philatélique 2017.
  • Par Delphine Jeanneau
  • Publié le , mis à jour le
Après la carte de Saint-Pierre et Miquelon, parue le 1er du mois, c'est une paruline masquée qui figurera sur ce qui sera le premier timbre du programme philatélique de cette année, le 25 janvier. Une photo de Patrick Boez. "La série des oiseaux est très prisée", précise Jean Ketterlin, directeur du service postal de Saint-Pierre et Miquelon. 
© La Poste


19 timbres

Le programme 2017 compte 19 timbres au total, dont deux blocs de quatre vignettes - l'un sur le métier de standardiste, l'autre sur les motos anciennes - ainsi qu'un bloc feuillet pour les 110 ans de la cathédrale de Saint-Pierre. Vient s'ajouter, pour l'instant, un diptyque hors programme qui sera émis le 31 janvier, avec un dessin de la Maison de la Nature et de l'Environnement, réalisé par Patrick Dérible, à l'occasion de l'inauguration de la structure. 

 



Artistes

Patrick Dérible, qui contribue donc de nouveau au programme philatélique de l'archipel, tout comme Marie-Laure Drillet, Patrick Boez, Joël Lemaine, Raphaële Goineau. Pascal Bresson et Anne Dérible ont aussi transmis des sujets à la commission philatélique qui seront édités. "A noter aussi la première contribution de Nathalie Detcheverry et celle de Michèle Foliot qui n'y avait pas participé depuis quelques temps", précise Jean Ketterlin.
 

50 000 exemplaires

Plusieurs de ces timbres sont gravés en taille-douce, très prisée des collectionneurs. La plupart de ces vignettes sera éditée à 50 000 exemplaires. " Il y a encore quelques années, le tirage était de 110 000 exemplaires. Mais nous avons réduit", explique Jean Ketterlin, "de moins en moins de gens s'intéressent à la philatélie. Il y a peu de collectionneurs parmi les jeunes notamment", constate le directeur du service postal de l'archipel. Pour donner une idée, "le budget de production pour le programme 2016, s'élevait à 270 000 euros". Désormais, les timbres de Saint-Pierre et Miquelon sont disponibles sur le site internet de La Poste

Le reportage de Patrick Caillet et Alain Rebmann : 

Programme philatélique 2017

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play