publicité

Saïk se rétablit et lance un appel au calme

Le chanteur de dancehall Saïk, poignardé lors d’un show à Petit-Bourg, donne de ses nouvelles et appelle dans une vidéo la jeunesse guadeloupéenne à refuser l’engrenage de la violence.

Le chanteur de dancehall Saïk © DR
© DR Le chanteur de dancehall Saïk
  • Maité KODA
  • Publié le , mis à jour le
Cette violence, qui selon les statistiques, concerne principalement les jeunes, le chanteur Saïk en a lui-même fait l’amère expérience. La notoriété du chanteur de dancehall ne l’a pas empêché de se faire lui-même poignarder il y a quelques jours. C’était à Petit Bourg le 25 août quelques instants après une prestation scénique. Les circonstances restent floues, de nombreuses versions de l’altercation entre le chanteur Saïk et le chanteur Miky, chacun entourés de leur collectif circulent. La production du second assure que Saïk et ses proches sont à l’origine de tensions depuis plusieurs jours et de l’altercation qui a eu lieu cette fameuse nuit.

Poignardé au ventre et grièvement blessé, le chanteur qui a du subir plusieurs opérations est désormais hors de danger et se rétablit petit-à-petit.
Message de Saïk après son agression
C’est depuis son lit, le bras en écharpe qu’il apparait dans une vidéo intitulée "Message à la Guadeloupe ", postée ce lundi sur Youtube et déjà visionnée près de 14 000 fois. "Je suis passé tout près", reconnait-il après avoir remercié ses fans pour leurs très nombreux messages de soutiens, dont beaucoup ont été postés sur les réseaux sociaux. "Grâce â Dieu je suis toujours là et je voulais profiter pour passer un appel au calme à toute la population, à tous les jeunes ".

"Ne rentrez surtout pas dans les polémiques de gens, surtout pas, insiste-t-il. On n’a jamais prôné la violence, on le la prônera jamais", poursuit-il .

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play