Les agresseurs présumés en détention provisoire

justice
Deux personnes ont été placées en détention provisoire pour "tentative d’homicide". Il leur est reproché d’avoir agressé au couteau le chanteur Saïk le 26 août.
L’affaire n’en finit pas de remuer le milieu du dancehall guadeloupéen. Après l’agression du chanteur Saïk le 26 août, plusieurs personnes ont été interpellées et placées en garde-à-vue. Après 48 heures de garde-à-vue, deux individus, dont le chateur Miky Ding La ont été placés en détention provisoire dans des établissements distincts. Une information judiciaire a été ouverte pour "tentative d’homicide".

Quelques temps après son agression dans laquelle Saïk avait été grièvement blessé à l’abdomen, les maisons de productions respectives des artistes impliqués dans l’altercation ont chacune publié des communiqués tenant d’expliquer les faits. La victime a elle-même posté une vidéo afin de donner de ses nouvelles et lancer un appel au calme dans le milieu du dancehall.