Une lettre innocente Yoni Palmier

justice
Dans une lettre remise à la justice, un homme s’accuse d’être l’auteur des meurtres pour lesquels le Guadeloupéen Yoni Palmier est incarcéré depuis le mois d’avril.
Nouveau rebondissement dans l’affaire dite des "meurtres de l’Essonne". Le 10 août, la justice a reçu une lettre envoyée à Yoni Palmier, incarcéré depuis plusieurs mois à Fresnes dans le Val-de-Marne. Son auteur s’accuse de deux des quatre meurtres imputés à Yoni Palmier et explique que les deux autres ont été commis par ses amis. Il donne également des détails précis sur le déroulé de ces meurtres. Yoni Palmier, qui a toujours nié les faits, avait déjà évoqué cet homme aux enquêteurs.

Le Guadeloupéen de 33 ans est détenu depuis la mi-avril pour quatre meurtres commis dans le département de l’Essonne entre novembre 2011 et avril 2012. L’homme, qui vit à Draveil est décrit par ses voisins comme "légèrement attardé" et "bizarre". Le tueur se déplaçait, selon les témoins, à bord d’une moto de type Suzuki, blanche et bleue. Un véhicule correspondant à la description avait été retrouvé au domicile de Yoni Palmier, ainsi que le pistolet automatique qui a tué les quatre personnes.

L’enquête sur les quatre meurtres est toujours en cours. L’ex-compagnon de la première victime, Nathalie Davids, tuée à Juvisy-sur-Orge le 27 novembre 2011 est également mis en examen pour ce meurtre. Un temps incarcéré, il a été libéré en juin, et ne semble pas avoir de lien avec Yoni Palmier.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live