publicité

Comment va José Toribio ?

Dans une lettre qui lui est adressée, le groupe de la Gauche Alternative du Conseil Général de la Guadeloupe,  s’inquiète. Les signataires affirment être sans nouvelles de José Toribio depuis juin 2012. 

Conseil général de la Guadeloupe © Wikimédia Commons
© Wikimédia Commons Conseil général de la Guadeloupe
  • Par Catherine Le Pelletier
  • Publié le , mis à jour le
José Toribio est sous le feux des projecteurs, mais en est-il vraiment heureux ? Une lettre émanant de ses "camarades" politiques lui a été adressée. C’est une lettre qui se veut amicale. Mais en même temps, c’est un texte sans complaisance.


Pas de nouvelles 

Après avoir signalé qu'ils sont sans nouvelles de leur leader de groupe depuis plusieurs mois, Jean-Marie Hubert, Chantal Lerus, Jacques Kancel, Jean Girard et Florent Mittel ont écrit à José Toribio. Leur lettre n’a été rendue publique que maintenant. Dans ce courrier, les 5 élus de la Gauche Alternative, demandent à leur chef de file de changer d’attitude, d’accepter de les voir et d’envisager un vrai traitement :
«  Cher Ami, nous avons à maintes reprises tenté de t’apporter notre aide, en vain. Tu dois bien comprendre que ton attitude nuit considérablement au fonctionnement du groupe et ternit son image. (…) Nous te réaffirmons et continuons à penser que tu dois sans délai envisager un vrai traitement. José TORIBIO, la Guadeloupe a besoin de toi, nous avons besoin de toi : tu dois réagir ».
 

Le groupe avance

Du fait de l'absence de réponse de José Toribio, les élus de la Gauche Alternative poursuivent leur mission. Il semble même que Jean-Marie Hubert ait pris les rennes du groupe. De son côté, le Maire du Lamentin, José Toribio est toujours silencieux, il reste injoignable. 

Retrouvez le reportage de la rédaction d'Eric Rayapin et Ludovic Guaydu :
La gauche alternative et José Toribio
La gauche alternative met à l'écart José Toribio ?

 

Sur le même thème

  • politique

    Pointe-à-Pitre : démission de Jacques Bangou de ses fonctions de maire

    Jacques Bangou a adressé ce samedi sa lettre de démission de maire au préfet de Guadeloupe, Philippe Gustin. Cela fait suite au déclenchement d'une procédure imminente de révocation à son encontre par l'Etat. Dans un communiqué, il dénonce "une volonté, établie, de l'écarter à des fins politiques". 

  • politique

    Révocation de Jacques Bangou : la relance du Préfet

    Dans un courrier adressé aux ministres de l'interieur et des outre-mer, Philippe Gustin, le préfet de Guadeloupe, les presse d'acter la révocation de Jacques Bangou, le maire de Pointe-à-Pitre. De fait le conseil des ministres aurait déjà du statuer mais ce dossier a été reporté à deux reprises. 

  • politique

    Ce qu'ils attendent du Congrès

    Depuis le 17 juin et jusqu'à hier soir, Guadeloupe la 1ère a choisi d'interroger les responsables des principales formations politiques de la Guadeloupe, mais aussi des citoyens, afin de leur permettre d'exprimer leurs attentes par rapport au Congrès des élus qui commence ce mercredi. 

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play