publicité

Diwali : Que vive la lumière

En Guadeloupe la fête de la Diwali est célébrée dans une large ouverture vers le grand public. C’était à Petit-Canal et la fête spirituelle a trouvé son espace lumineux.

La lumière, symbole de la Diwali © CC-by denharsh
© CC-by denharsh La lumière, symbole de la Diwali
  • Par Catherine Le Pelletier
  • Publié le , mis à jour le
La Diwali, c’est la fête des lumières, celle qui célèbre la victoire des lumières sur les ténèbres ; c’est la fête traditionnelle qui intervient entre octobre et novembre, au moment de la nouvelle lune. Cette année, celle-ci apparaîtra dans notre ciel la nuit du 13 novembre, celle de mardi à mercredi. Dès samedi et dimanche, les divinités ont été célébrées à Petit-Canal, dans le respect du rite.


Vivacité guadeloupéenne

C’est l’association Gopio qui est à l’origine de l’élan donné à la fête de la Diwali cette année, à Duval, Petit-Canal. Il s’agit aussi d’informer les plus jeunes, d’un rite ancestral important, pas uniquement pratiqué par les personnes d’origine indienne. Il semble qu’il y a en ce moment en Guadeloupe une tendance générale au retour vers les pratiques anciennes, en matière de croyances. Nadine, jeune guadeloupéenne d’origine indienne, participe à la Diwali 202 : "C’est important pour nous de vivre et de contribuer à développer cette tradition. Mais il ne faut pas oublier que l’Hindouïsme n’est pas une religion, c’est une philosophie, une façon de vivre. Nous partageons cela avec tous ceux qui veulent".  
D’autres jeunes, pratiquent ce mode de vie et affirment bien s’y trouver : "l’Hindouïsme comprend des rites spirituels, comme la Diwali, c’est vrai. Mais ce n’est pas tout. Nous pratiquons aussi la méditation, le yoga… nous avons nos sons et nos chansons ; notre nourriture est aussi particulière. Bref ! C’est un art de vivre que nous proposons".

 

Des rites précis

Outre les invocations des divinités, il y a aussi les offrandes qui sont faites, comme pratiquement à chaque cérémonie hindoue. A Petit-Canal, chaque étape de la cérémonie de la Diwali a été marquée et célébrée dans le cadre de pujas, c’est-à-dire des rituels de vénération. Le pûjari officie pendant la puja.

 

La lumière pour chemin

Pendant la Diwali, les maisons sont éclairées de bougies. Une façon pour les flammes de danser durant la nuit et d’ouvrir le chemin. Dans la tradition de l’ouest de l’Inde, il n’y a pas un seul coin d’obscurité, toutes les maisons sont inondées de lumière.

Regardez le reportage de Marie-Line Plaisir et de Paul Labeca :

le diwali 2012 en guadeloupe - marie-line plaisir
Le diwali en Guadeloupe

 

L'histoire

Rama a retrouvé Sita, son épouse. Celle-ci avait été enlevée par le démon Ravana. Rama a vaincu le démon, il a, pour cela, été assisté par Lakshmana. Le combat achevé, pour que Rama et Lakshamana retrouvent leur route, les villageois ont allumé des lumières tout au long de leur passage. Ils ont ainsi pu rentrer chez eux. C’est ce qui est célébré par la fête de la Diwali oùl'on célèbre la lumière, chemin de vie, chemin de victoire, chemin vers la plénitude. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play