Procès Alexis : les certitudes s'envolent

justice
dossiers tribunal basse-terre
©sophie vingadassalon
Au dernier jour de procès de la première semaine, les certitudes s’envolent au tribunal de Basse-Terre. Ruddy Alexis n’apparaît plus forcément comme le coupable idéal, les témoignages se contredisent.
Au terme de 5 jours de procès, le sentiment qui prédomine au Tribunal de Basse-Terre, est la confusion. Les témoins cités à la barre se contredisent, affirment pour certains avoir subi des pressions et reviennent parfois sur leurs témoignages.


La compagne de  l’accusé ne se souvient pas exactement

La compagne de Ruddy Alexis ne se souvient plus avec précision de l’heure à laquelle l’accusé est rentré cette nuit du 17 au 18 février 2009. Elle affirme par ailleurs avoir subi des pressions, mais on en saura pas plus.


Pressions

D’autres témoins affirment avoir subi des pressions avant de venir  témoigner. Un habitant de la cité Henri IV, par exemple, qui réside là où s’est déroulé le drame, dit avoir peur des représailles. Mais il précise également avoir vu deux hommes ce soir-là. Deux hommes cagoulés, qui mesureraient 1.80m. On est loin de l’homme décrit initialement comme mesurant 1.65m.


Certitudes envolées 

Alors qu’au tout début du procès, Ruddy Alexis apparaissait comme le coupable idéal, au terme d’une première semaine de procès, cette certitude s’est envolée, dans la salle d’audience où plusieurs témoins ont balayé les doutes. Les avocats de la défense ont également réfuté l’enquête, bâclée, selon eux. 
Lundi, les débats reprendront pour une dernière semaine. Le verdict est attendu pour le vendredi 30 novembre 2012.
Regardez le reportage de Sophie Vingadassalon et de Rodrigue Lami :

Sophie Vengadassalon - Rodrigue Lami



Les Outre-mer en continu
Accéder au live